Une future reine au comble du bonheur

07/04/16 à 00:30 - Mise à jour à 09:49

Source: Royals

La Suède accueille Oscar, le deuxième enfant de la Princesse héritière Victoria et du Prince Daniel...

Une future reine au comble du bonheur

© Kungahuset.se/Kate Gabor

Magie des vieux royaumes. En ce mercredi 2 mars, lorsque la Suède apprend que son héritière, la Princesse Victoria, vient de donner la vie à un garçon, un petit prince, un instant, le temps semble se suspendre. A l'occasion de la naissance de la Princesse Charlotte, en mai 2015, le royaume de Sa Gracieuse Majesté avait déjà eu l'occasion de nous montrer que le deuxième bébé d'un couple princier - frère ou soeur d'un futur roi ou d'une future reine - était accueilli avec presque autant de ferveur, autant d'enthousiasme, que son aîné. La Suède vient, à nouveau, de nous le prouver ! Editions spéciales, salves de 21 coups de canon, cris d'allégresse, cartons de félicitations des quatre coins du globe...

Une future reine au comble du bonheur

© Kungahuset.se

La naissance du nouveau membre de la maison Bernadotte a été dignement saluée. "Il est né à 20 h 28. Il pèse 3 kgs 600 grammes et mesure 52 centimètres. La maman et le bébé se portent bien", déclarait le Prince Daniel quelques heures seulement après la naissance, face à une forêt de micros, d'appareils photos et de caméras, dans une salle de la maternité de l'hôpital Karolinska de Stockholm, là même où, en février 2012, est née la Princesse Estelle.

Une future reine au comble du bonheur

© Kungahuset.se

Emus, ravis, les Suédois sont également surpris. C'est, en effet, dans la plus grande discrétion que la princesse a quitté sa résidence du Château de Haga pour rejoindre l'hôpital. Si, en ce mercredi soir, le nouveau papa n'en dit pas davantage, les journalistes n'attendront pas très longtemps pour découvrir le petit prince... mais de loin !

Dès le lendemain, en effet, Victoria quitte déjà la maternité. C'est Daniel qui porte le nouveau-né. Couché dans un cosy, il est dissimulé sous une épaisse couverture blanche. La Princesse Estelle a fait, elle aussi, le déplacement, l'occasion d'embrasser sa maman et de ramener avec elle ce petit frère qui, bientôt, va devenir le meilleur compagnon de jeux.

Duc de Scanie

Une future reine au comble du bonheur

© Kungahuset.se

Cousine au second degré du Roi Carl Gustaf, elle est l'aînée du clan Bernadotte. Si les Suédois applaudissent cette extraordinaire journée des deux mains, tous attendent maintenant de découvrir le visage du royal bébé. L'attente ne sera pas bien longue. Au matin du lundi 7 mars, le site Internet du Palais royal communique le premier cliché du Duc de Scanie. Un ravissant bébé qui dort à poings fermés. Dans quelques jours, quelques semaines tout au plus, à l'occasion du baptême du petit prince, les Suédois auront cette fois l'occasion de rencontrer la nouvelle perle de la couronne. Une couronne qui, bientôt, avec la naissance du premier enfant du Prince Carl Philip et de la Princesse Sofia, n'aura jamais été aussi étincelante.

Tradition oblige, dans l'après-midi, c'est le roi lui-même qui va annoncer le prénom du nouveau bébé. Comme à chaque naissance princière, Carl Gustaf a convoqué, au Palais royal, un Conseil extraordinaire. Signe, une fois de plus, que l'événement revêt une teneur particulière à la fois pour la Maison royale et pour les sujets du souverain, la séance est retransmise, en direct, sur les ondes de la radio publique. Si la voix du roi suédois est parfaitement nette, elle ne cache pas toute son émotion : "Nous sommes à présent bénis avec la naissance d'un nouveau prince. Selon les désirs de la princesse héritière et du Prince Daniel, cet enfant, troisième dans l'ordre de succession au trône, portera les prénoms d'Oscar Carl Olof." Après quelques secondes de silence, le roi termine son allocution en déclarant qu'il lui octroie le titre de Duc de Scanie, le beau nom d'une province méridionale du royaume, et explique, brièvement, qu'en vertu de la loi de succession de 1980, la Princesse Estelle ne sera pas rétrogradée et garde la deuxième place, juste après sa mère, dans l'ordre de succession au trône. Reste une étape dans ce cheminement qui salue l'arrivée de tout nouveau prince suédois : un service d'action de grâce célébré sous les voûtes de la chapelle royale. Aux premiers rangs, à côté de ses beaux-parents, Daniel a revêtu un habit de cérémonie. Il est accompagné d'Estelle, tout sourire. Ravissante, la petite fille semble davantage ravie par le merveilleux petit sac rose qu'elle étrenne que par les nombreuses félicitations qu'on lui adresse à l'occasion de la naissance de son petit frère. Le Prince Carl Philip, la Princesse Sofia, la Princesse Madeleine et Christopher O'Neill sont également présents, de même que d'autres membres de la famille royale suédoise, dont la Comtesse Dagmar af Wisborg, 100 ans.

Une future reine au comble du bonheur

Les Oscars du gotha

Si le prénom est davantage associé au tapis rouge d'Hollywood, la planète gotha, et tout particulièrement la maison Bernadotte, compte déjà quelques Oscars dans les anales de l'Histoire. Deux, en réalité. Joseph François Oscar Bernadotte tout d'abord (1799-1859), fils de Jean-Baptiste Bernadotte - fondateur de la monarchie - devenu roi sous le nom d'Oscar Ier le 8 mai 1844. Lorsque Joseph Oscar voit le jour, à Paris, le 4 juillet 1799, il n'est encore que le fils d'un officier au service de la première République française puis de l'Empire et de sa femme née Désirée Clary. Le 5 février 1818 lorsque son père, après une carrière extraordinaire dans l'armée française, se voit confier des mains de Napoléon la couronne de Suède et de Norvège, le nouveau prince héritier a 18 ans. Jouissant d'une excellente éducation, il est également doté d'une intelligence étincelante. Ainsi, tout juste majeur, il est considéré comme une référence sur toutes les questions socio-politiques. Le 19 juin 1823, il épouse la Princesse Joséphine, fille d'Eugène de Beauharnais, Duc de Leuchtenberg, et petite-fille de l'Impératrice Joséphine. Il lui faudra attendre le 8 mars 1844 pour qu'il accède au trône. Bien que l'une de ses premières mesures soit d'établir la liberté de la presse, il refuse d'entériner une réforme radicale de la constitution. Père de cinq enfants, dont quatre fils, ses nombreuses maîtresses lui assurent également la paternité d'autres enfants. Il s'éteint le 8 juillet 1859. Oscar II (1829-1907) n'est autre que le fils du défunt roi mais n'accède au trône qu'après le bref règne de son frère aîné, Charles XV. Lors de son couronnement (le 18 septembre 1872 sur le trône de Suède et le 18 juillet 1873 sur le trône de Norvège) il adopte comme devise : "Le bien-être des peuples frères", un choix guidé par les tensions de plus en plus fortes qui règnent entre les deux pays. Très vite, Oscar II constate que l'union touche à sa fin. La Norvège est, en effet, détachée de la Suède en juin 1905. Passionné de littérature et de musique, le souverain publie des romans historiques et des traductions mais ce que le public aura davantage tendance à retenir, ce sont ses ennuis oculaires. Il est soigné à Londres par un éminent spécialiste, William Wilde, le père du futur dandy Oscar Wilde. Le monarque s'éteint le 8 décembre 1907 après un règne de plus de 35 ans.

A noter : le deuxième enfant de la Princesse héritière Victoria et du Prince Daniel a également reçu deux autres prénoms : Carl, un hommage évident à son grand-père, le Roi Carl Gustaf, et, enfin, Olof, le vrai prénom de son père, le Prince Daniel né Olof Daniel Westling.

Newsletter

Toutes les nouvelles des familles royales dans votre mailbox? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires