Une grand-mère gâteau - Les 60 ans de Caroline de Monaco

12/01/17 à 05:00 - Mise à jour à 10:12

Source: Royals

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la Princesse Caroline, née le 23 janvier 1957, fête ses 60 ans. Elle ne doit pas craindre l'image renvoyée par le miroir : la princesse la plus photographiée au monde durant sa jeunesse, Caroline de Monaco reste très belle et vieillit avec grâce. Le bonheur y est certainement pour quelque chose. Caroline mène aujourd'hui une vie sereine et a trouvé une seconde jeunesse entourée de ses petits-enfants.

Une grand-mère gâteau - Les 60 ans de Caroline de Monaco

© .

La princesse doit certainement feuilleter à l'occasion les albums de photos et avoir un brin de nostalgie en repensant à cette époque révolue, quand les paparazzi la pourchassaient inlassablement en quête d'un cliché glamour. Pas une semaine ne s'écoulait sans que la fille aînée de Rainier et Grace ne soit en couverture d'un magazine.

Une grand-mère gâteau - Les 60 ans de Caroline de Monaco

"Je veux simplement être comme les autres", scandait la jeune Caroline lorsque ses parents tentaient prudemment de lui expliquer qu'il valait mieux éviter de prendre un bain de soleil seins nus ou de se laisser photographier lors de soirées endiablées, comme toutes les filles de son âge. Au fil des ans, Caroline a accepté son statut de personnalité publique et s'emporte surtout quand sa fille Charlotte est importunée par les paparazzi. Même si elle reste élégante, les photographes ne s'intéressent plus autant à une femme de 60 ans, ce qui n'est pas pour lui déplaire.

La véritable beauté se cache à l'intérieur

Par le passé, Caroline appréciait beaucoup les mondanités. Son regard séduisant en ensorcelait plus d'un.

Par le passé, Caroline appréciait beaucoup les mondanités. Son regard séduisant en ensorcelait plus d'un.

Caroline Louise Marguerite Grimaldi est aujourd'hui plus âgée que sa mère ne l'aura jamais été : Grace n'avait que 52 ans lorsqu'elle a perdu la vie en 1982 dans un accident de voiture. Vieillir effrayait l'ancienne star hollywoodienne. "Les femmes atteignent le creux de la vague à 40 ans", a-t-elle déclaré mi-sourire lorsqu'elle est devenue quadragénaire.

Dans les années qui ont précédé sa disparition, la princesse avait du mal à garder la ligne. Elle s'efforçait de le dissimuler en ne portant plus de tenues près du corps et optait la plupart du temps pour des caftans ou des vêtements amples. Sa ménopause l'incommodait et d'après certaines rumeurs, elle succombait à un léger penchant pour l'alcool. Grace et son amie d'Amérique Fleur Cowles faisaient régulièrement une cure d'amincissement dans un luxueux institut, surtout lorsque la princesse devait monter sur scène pour réciter de la poésie, ce qu'elle faisait régulièrement à l'époque. Mais les kilos perdus finissaient toujours par revenir. "Elle me disait alors : What's the point ? C'est sans espoir. Pourquoi devrais-je encore faire attention à ma ligne ? J'ai 50 ans et j'ai donné naissance à trois enfants", se souvient Fleur.

Addiction au botox ?

Un demi-siècle plus tard, les femmes posent un regard différent sur le fait de vieillir. Le temps ne semble pas avoir d'emprise sur la chanteuse Madonna, âgée de 58 ans. Pour sa part, à 70 ans, l'actrice Susan Sarandon porte toujours des décolletés plongeants.

Faut-il succomber à la tentation du botox ? La question se pose de plus en plus, également au sein des cours royales. Les reines plus âgées, comme Silvia de Suède (73 ans) et Maria Teresa de Luxembourg (60 ans), ont souvent recours à la chirurgie esthétique. Il semble toutefois que Caroline n'ait pas franchi le pas (ou bien de manière moins radicale). Sur une photo prise en 2013 à Londres à l'occasion de la naissance de son premier petit-fils, Caroline, cigarette à la bouche, ressemble à toutes les femmes de son âge (56 ans à l'époque) : des rides et des poches sous les yeux. Mais la princesse sait aussi faire le nécessaire pour être rayonnante, comme par le passé, lors d'une soirée de gala.

Ode à la sobriété

Aujourd'hui, la princesse a trouvé la paix. Elle profite pleinement de la vie, de ses enfants et de ses petits-enfants. Ici avec sa benjamine, Alexandra de Hanovre.

Aujourd'hui, la princesse a trouvé la paix. Elle profite pleinement de la vie, de ses enfants et de ses petits-enfants. Ici avec sa benjamine, Alexandra de Hanovre. © Reporters/Bestimage/Olivier Borde

Contrairement à sa mère, Caroline garde la ligne : elle mange sain et équilibré, pratique du sport et ne boirait que très peu d'alcool, hormis quelques coupes de champagne. Elle porte par ailleurs toujours les cheveux mi-longs. En ce qui concerne le maquillage, la sobriété est de mise chez les femmes de l'âge de Caroline, et elle l'a bien compris. Elle n'hésite toutefois pas à mettre sa bouche en valeur en optant pour un rouge vif.

On trouve dans les archives des photos de jeunesse amusantes, voire gênantes, de la princesse aux sourcils ultra épilés et très maquillée, des choix qui ne rendaient pas hommage à sa beauté et qui la faisaient paraître plus vieille que son âge. Caroline a aujourd'hui un style classique, adapté à sa magnifique silhouette. La princesse s'assume et ne cherche pas désespérément à paraître plus jeune. Toujours très élégant, le style de la princesse peut toutefois être qualifié d'original.

Une nouvelle liberté

"Je m'oppose aux diktats de la mode", a-t-elle déclaré à la presse l'année dernière à Hyères lors du vernissage d'une exposition consacrée à la photographie. "Par le passé, il fallait respecter de nombreuses règles, comme ne pas porter de chaussures blanches après le premier septembre, ne pas se parer de diamants avant 17 heures, ne jamais sortir sans chapeau ou sans gants... Ma mère (la Princesse Grace) n'a jamais porté de jeans. Nous appartenons probablement à la première génération incroyablement libre sur le plan de la mode et des choix vestimentaires."

Libre, certes, mais qui jouit aussi de la tranquillité et de l'équilibre, une génération de personnes conscientes de leurs valeurs, de leurs qualités et de leurs défauts et qui ont su trouver leur place. La Princesse Caroline a trouvé son style : l'élégance à la française rehaussée d'une petite touche de fantaisie. La princesse sait ce qui lui va et n'hésite pas à innover avec des imprimés audacieux, d'étonnantes créations et des accessoires originaux. Ce style assumé est le plus efficace s'il repose sur une prise de conscience plus profonde et si la personne est en paix avec elle-même ainsi qu'avec son passé. Son rêve de fonder un foyer heureux et d'avoir beaucoup d'enfants s'est brisé à la suite du décès accidentel en 1990 de son deuxième époux, Stefano Casiraghi.

Caroline aime sortir des sentiers battus. Qu'il s'agisse d'une robe de gala surprenante - comme celle qu'elle a portée au mariage de son fils Pierre avec Beatrice pendant l'été 2015 -, de bracelets originaux fabriqués en bouchons de liège ou d'une blouse à fronces outrancière : la princesse sait précisément ce qui lui va ou non.

Caroline aime sortir des sentiers battus. Qu'il s'agisse d'une robe de gala surprenante - comme celle qu'elle a portée au mariage de son fils Pierre avec Beatrice pendant l'été 2015 -, de bracelets originaux fabriqués en bouchons de liège ou d'une blouse à fronces outrancière : la princesse sait précisément ce qui lui va ou non.

Période mouvementée

Caroline s'est retirée avec ses trois enfants Andrea, Charlotte et Pierre, respectivement âgés de 6, 4 et 3 ans, dans le village provençal de Saint-Rémy afin de leur permettre de grandir dans l'insouciance, à l'abri des regards indiscrets du Rocher. En 1999, elle a épousé Ernst August de Hanovre, avec qui elle a eu une fille, Alexandra. Le couple vit séparément depuis 2009.

La nouvelle Caroline fait preuve d'une grande sérénité, comme si elle s'octroyait à présent le droit au bonheur, après tant d'années de chagrin. Caroline a beaucoup souffert dans le passé mais a aujourd'hui tourné la page. Elle a également fait le deuil de son père, le Prince Rainier, souverain de Monaco pendant plus de 50 ans et disparu en 2005.

Une famille apaisée

La belle Beatrice Borromeo, l'épouse de Pierre, sur le point d'accoucher.

La belle Beatrice Borromeo, l'épouse de Pierre, sur le point d'accoucher.

Si Caroline semble maintenant plus heureuse que jamais, c'est avant tout parce qu'elle sait que ses enfants ont trouvé le bonheur. Aux funérailles de Stefano, la princesse se sera certainement demandé ce qu'elle et ses enfants allaient devenir. Vingt-sept ans plus tard, elle peut se rassurer : ses enfants sont des jeunes gens responsables et elle s'entend très bien avec ses belles-filles.

Andrea, 32 ans, a trouvé l'équilibre auprès de la douce et patiente Tatiana Santo Domingo et est le père d'un garçon, Sasha, qui lui ressemble beaucoup, et d'une fille prénommée India. Ceux et celles qui ont vu Caroline lors de la fête nationale monégasque en compagnie de Sasha, petit garçon blond de trois ans, ont dû avoir une impression de déjà-vu. Mère-poule par le passé, elle est aujourd'hui une grand-mère gâteau qui a toujours du temps pour ses petits-enfants, qui leur explique patiemment ce qui se passe autour d'eux et qui les console si nécessaire.

Sa fille Charlotte, âgée de 30 ans, est séparée du père de son fils Raphaël (3 ans), mais Caroline a confiance en sa fille, diplômée en philosophie et cavalière émérite. La princesse sera bientôt grand-mère pour la quatrième fois. Beatrice Borromeo, la magnifique épouse à la silhouette élancée de Pierre (29 ans), accouchera en effet prochainement de son premier enfant.

Lors de la dernière fête nationale, c'est la plus jeune génération des Grimaldi qui a campé le premier rôle. Non seulement Jacques et Gabriella - les jumeaux d'Albert et Charlène - mais aussi les autres bambins des enfants de Caroline ont volé la vedette aux grands qui se tenaient au balcon. Ces réunions familiales sont pour Caroline des moments forts dont elle profite de toute évidence à 100 %.

Lors de la dernière fête nationale, c'est la plus jeune génération des Grimaldi qui a campé le premier rôle. Non seulement Jacques et Gabriella - les jumeaux d'Albert et Charlène - mais aussi les autres bambins des enfants de Caroline ont volé la vedette aux grands qui se tenaient au balcon. Ces réunions familiales sont pour Caroline des moments forts dont elle profite de toute évidence à 100 %.

Un avenir serein

Caroline ne risque donc pas de se sentir seule. Et même si sa fille cadette Alexandra, âgée de 17 ans, est déjà à l'internat, celle-ci a encore besoin de sa mère. La princesse est également très proche de son petit-neveu et de sa petite-nièce, les jumeaux âgés de deux ans de son frère Albert et son épouse d'origine sud-africaine Charlène. Un partage de rôles clair a été établi entre les deux femmes : Charlène délègue bien volontiers à sa belle-soeur l'organisation de la vie culturelle à Monaco.

Le trône des Grimaldi est solide, les enfants et petits-enfants de Caroline sont tous épanouis et en bonne santé et elle n'a elle-même rien perdu de sa beauté et de son élégance. Alors si bonheur rime avec sérénité, Caroline franchit le cap de la soixantaine plus heureuse que jamais.

Newsletter

Toutes les nouvelles des familles royales dans votre mailbox? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires