Santa Monica

22/12/10 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Weekend

Elle le confiait récemment à un magazine people : "Ce livre est un adieu à la jeunesse. À partir de maintenant, je me dirige vers un autre chemin."

Santa Monica

© Isabel Snyder

Elle le confiait récemment à un magazine people : "Ce livre est un adieu à la jeunesse. À partir de maintenant, je me dirige vers un autre chemin." Belle leçon de maturité. À 46 printemps, Monica Bellucci, qui vient d'offrir une deuxième fille, Léonie, à l'acteur Vincent Cassel, est en effet l'objet unique et particulier d'un recueil de photographies revenant sur vingt ans de poses étourdissantes devant l'objectif des plus grands.

Difficile d'éviter l'hyperbole : de Peter Lindbergh à Steven Meisel, en passant par Richard Avedon, tout ce que la planète glamour compte comme metteur en beauté a un jour tenté d'immortaliser le charme puissamment érotique que dégage la ragazza de Città di Castello (Ombrie). Tantôt vamp' bling, tantôt cousine sicilienne, tantôt déesse très enceinte, tantôt mutine, toujours muse, sur plus de 200 pages, l'actrice top model s'offre littéralement au regard, avec un aplomb sensuel déconcertant.

La Bellucci connait pertinemment son pouvoir de séduction, et elle en joue, pourquoi s'en priver ? Qu'on s'entende : point besoin d'écrire une thèse universitaire sur le sujet, on peut à la limite s'amuser à détecter les références esthétiques à la source de nombreux clichés - génial remake du Guépard, signé Bruce Weber. Mais on prendra surtout un plaisir tout simple à feuilleter cette somme célébrant frontalement la beauté d'une femme, iconique s'il en est. Un livre heureusement futile, et c'est tant mieux donc. Mais pas inutile : les profits des ventes seront reversés à deux fondations, la première, Agop, qui combat le cancer des enfants en Italie, la seconde, Paroles de femmes, qui soutient, en France, les femmes en difficultés.

Baudouin Galler

Monica Bellucci, Editions de La Martinière, 240 pages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires