Se boire un nuage

05/10/11 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Weekend

Des bars à sourire, à tresse ou à nuage... Quand on boit de tout, sauf du liquide !

Se boire un nuage

Vider sa pinte accoudé au comptoir, profiter de l'happy hour pour déguster deux mojitos ou siroter un café... Des activités courantes dans un bar, mais qui risquent bien de subir une sérieuse concurrence. Ces derniers temps, émergent en effet de nouveaux biens de consommation, qui suscitent déjà le buzz, avant de (peut-être) trouver de nombreux adeptes.

Ainsi, à Paris, le Lab Store a ouvert ses portes à la mi-septembre. On y trouve non seulement le Whif, cet aérosol qui permet de respirer des effluves de chocolat ou café - ou comment avoir les sensations sans les calories - et qui a déjà été vendu à 400 000 exemplaires l'an dernier. Mais aussi son récent petit frère : l'AéroShot, un produit nutritionnel et énergisant à aspirer. Toujours dans cet esprit de gastronomie ludique, le curieux pas craintif pourra d'ici quelques jours découvrir la bouteille consommable ou encore le Whaf, une boisson bue sous forme de nuage. Il suffit pour cela de verser votre breuvage dans une étonnante carafe, pour découvrir de nouvelles sensations gustatives.

À Londres, dans l'enseigne tendance Topshop de l'Oxford Circus, on trouve plutôt un Pop-up Pony Bar, soit un bar à queue de cheval (inspirées du défilé Louis Vuitton, pour cet hiver) ou à tresse lâche (dans la mouvance de celle d'Alexander Wang).

Enfin, dans un genre très différent, ce sont les bars à sourire qui font parler d'eux. Débarqués en Belgique dernièrement, ces espaces proposent de se faire blanchir les dents en une vingtaine de minutes pour moins de 80 euros. Mais là, c'est l'aspect santé qui pose déjà question, les dentistes critiquant l'absence de diagnostic et d'indication, ou même, dans certains cas, l'usage d'une méthode oxydante...

Catherine Pleeck

Nos partenaires