Tabarnak! Barbie rentre dans la police montée canadienne

26/09/13 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Weekend

Rousse, maquillée, le chapeau stetson bien droit et la veste rouge parfaitement ajustée, la poupée Barbie lancée cette semaine par la police montée canadienne est déjà en rupture de stock, dépassant toutes les attentes.

Tabarnak! Barbie rentre dans la police montée canadienne

© DR

Chaussée de bottes montantes à lacets et vêtue d'un pantalon moulant noir à bande jaune, la reproduction, vendue 30 dollars (22 euros) est tout à fait fidèle à la tenue protocolaire des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Il manque juste le pistolet.

Commercialisées lundi sur la boutique en ligne de la GRC et dans quelques magasins, les 1.200 poupées se sont arrachées en 48 heures, a rapporté mercredi le National Post.

"On voulait juste voir" comment les poupées se vendraient, a déclaré au quotidien Bianca McGregor, directrice marketing de l'organisme qui gère les produits dérivés de la Gendarmerie royale. "Notre boutique de cadeaux est petite et nous sommes hors saison, honnêtement on était juste en train de nous préparer pour Noël", a souligné Mme McGregor, encore surprise du succès de la poupée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires