...à Paris: Mon Vieil AmiCulinaire

...à Paris: Mon Vieil Ami

Nous sommes en mai 2013 après Jésus-Christ. Ce soir-là tout Mon Vieil Ami est envahi par les Américains ? Tout ? Non ! Deux couverts persistent à monologuer français. Le Vieil Ami plaît aux anglo-saxons, ne pas le dire serait impensable tant cet élément pèse sur ce lieu imaginé par Antoine Westermann, chef alsacien qu'on ne présente plus.