En Chine, ripailler est tout un art... qui s'apprendCulinaire

En Chine, ripailler est tout un art... qui s'apprend

Les mains fermement agrippées à leurs verres remplis de vin rouge, de studieux élèves chinois achèvent leur dernier exercice de l'année: un toast avalé "cul sec" sous l'oeil bienveillant de leur professeur, "coach de banquet".