Oh les beaux jours!Home

Oh les beaux jours!

Je suis persuadé que le fait de s'entasser sur les plages, l'été, de griller au soleil, de peser de son poids sur un minuscule lopin de sable avec la mer immense au loin et, plus près, sa frange domestiquée, en dépit de l'angoisse que ce fait de société me provoque et en dépit de la consternation inévitable du passant qui, depuis le surplomb de la promenade, embrasse d'un seul coup d'oeil cet étalage pressé de viande abandonnée, abdiquée, sur l'arène des vacances...


World Wide FlopHome

World Wide Flop

La chronique de Grégoire Polet, à lire aussi dans notre magazine.


Luxe, ascèse et politiqueHome

Luxe, ascèse et politique

Le confort, c'est l'ombre de l'effort. Délicieuse ombre, délicieux repos.