J'ai testé: Le diagnostic cutané, ou Comment j'ai (enfin) appris à m'occuper de ma peauBeauté

J'ai testé: Le diagnostic cutané, ou Comment j'ai (enfin) appris à m'occuper de ma peau

Bientôt, le froid, le vent et la pluie mèneront à nouveau la vie dure à notre peau. Ajoutez à cela la fatigue, le stress, la pollution, et il n'en faut pas plus pour se dire que le moment est parfaitement choisi pour faire le bilan sur l'état de cet organe qui nous protège, mais qu'on ne connait pas si bien finalement. Pour ce faire, on a testé le diagnostic cutané. Et on en est ressortie...comment dire... changée.