La peinture de Mei-Ling Peng jette des ponts entre l'Orient et l'OccidentVoyage

La peinture de Mei-Ling Peng jette des ponts entre l'Orient et l'Occident

Il lui suffit de trois fois rien, un pinceau, de l'encre et du papier Xuan, pour tracer des ponts entre l'Orient et l'Occident. A 30 ans, elle quittait Taïwan avec sa petite famille pour venir étudier la peinture à La Cambre. Depuis, de Bruxelles, elle est revenue aux origines. Et avec quelle grâce.