La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï
1453973C'est quoi ce cirque ... Dubaï la ville où la loi islamique est appliquée et on y fait de la pub du genre et le style Lady Gaga pas très halal tout celà !!! Et oui l'argent ...2016-10-08 20:43:02Ghislaine Lenoble5598152016-10-08 15:26:562016-10-08 15:26:57AFPPas de parutionNormalArticle LeVifWeekend.bePar LeVifWeekend.beModeLeVif Weekend

La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï

Présentée pour la première fois au Moyen-Orient, la marque unisexe du styliste canado-jordanien Rad Hourani a fait une entrée remarquée lors d'un défilé à l'Arab Fashion Week de Dubaï. Son objectif: briser toutes les frontières, à commencer par celle du genre.

yesVirginie Moriaux2016-10-08 15:27:10http://weekend.levif.be/lifestyle/mode/la-ligne-unisexe-de-rad-hourani-fait-son-entree-a-l-arab-fashion-week-de-dubai/article-normal-559815.htmlhttp://m.weekend.levif.be/lifestyle/mode/la-ligne-unisexe-de-rad-hourani-fait-son-entree-a-l-arab-fashion-week-de-dubai/article-normal-559815.htmlhttp://weekend.levif.be/lifestyle/mode/http://m.weekend.levif.be/lifestyle/mode/
La ligne unisexe de Rad Hourani fait son entrée à l'Arab Fashion Week de Dubaï

AFP

Couverts d'épais morceaux de tissu noués dans différents styles, des mannequins, hommes et femmes, ont défilé vendredi soir sur le podium, lunettes de soleil vissées sur le nez.

Rad Hourani, 34 ans, "membre invité" de la Chambre syndicale de la haute couture de Paris, a été en 2013 le premier designer à présenter une collection de haute couture unisexe de l'histoire de la mode.

Sa collection Printemps-été 2017, présentée à Dubaï, est un mélange retravaillé de ses archives passées et vise à mettre en valeur "l'intemporalité" de ses 10 ans de travail dans la mode unisexe.

"Au début, les gens ne comprenaient pas. Ils demandaient quelles pièces étaient pour les hommes et quelles pièces pour les femmes", se souvient le styliste, la voix douce. "J'ai dû travailler très dur ces dix dernières années pour transmettre la vision neutre de l'unisexe", désormais sa marque de fabrique.

Lors du défilé de vendredi, il dit avoir réédité ses anciennes collections "dans une nouvelle approche et de nouvelles formes". Mais c'est la première fois que le créateur, qui se veut minimaliste et neutre, travaille sur des articles drapés.

"Travailler sur des formes drapées et asymétriques est un exercice intéressant pour moi", explique-t-il.

A travers sa création, le styliste développe sa propre philosophie ou "vision" de la vie, comme il aime l'appeler. Il se targue de mener une vie "exempte des limites (imposées par le) genre, la race, l'âge ou la nation".

- 'Dans le style Lady Gaga' -

AFP

Rad Hourani cherche à offrir aux clients une partie de cette liberté, en créant des vêtements unisexe qui peuvent s'adapter à la mode masculine ou féminine par un détail: en rajoutant une ceinture ou en nouant l'habit d'une certaine manière.

"J'essaie de créer des formes graphiques neutres et de donner à chacun différentes options pour porter le vêtement: style féminin, masculin, décontracté ou autre", souligne-t-il.

"Je ne travaille pas dans un style qui limite votre manière de vous habiller. Mes vêtements sont vraiment transformables en termes de style."

Alors que Rad Hourani confectionne généralement ses vêtements avec du coton, du satin ou de la soie, il a utilisé des tissus synthétiques pour sa collection à Dubaï et ajouté des couleurs vives, tranchant avec sa palette généralement unicolore de noir, blanc, gris ou bleu.

"Cette fois, le défilé est plus amusant" avec des mannequins enveloppés "comme des cadeaux" pour célébrer une décennie dans le secteur, dit Rad Hourani, avec un sourire.

L'accueil sur ses créations a cependant été partagé. "Elles sont étranges", a réagi un homme dans le public.

En revanche, Nora, une Française vivant dans la région, a trouvé certains articles "intéressants" et bons à acheter. "Nous n'avons pas ce genre de mode ici au Moyen-Orient. C'est un peu spécial", dit-elle. "Pour comprendre ce style, il faut comprendre la pensée du designer."

"C'est assez intéressant. C'est différent mais dans le bon sens", renchérit Daryl Scott, un Américain qui travaille pour un fitness club.

Pour lui, "c'est plutôt dans le style de Lady Gaga", la superstar américaine de la pop qui a déjà porté des vêtements de la marque Hourani.

LOW1843levifweekend-beLeVifWeekend.bereporteraurelie.wehrlin@levif.be<p>Rédaction du VifWeekend.be</p>http://weekend.levif.be/lifestyle/auteurs/levifweekend-be-1843.htmlhttp://m.weekend.levif.be/lifestyle/auteurs/levifweekend-be-1843.htmlRad HouraniDaryl ScottMoyen-OrientDubaï