L'infidélité, une histoire de gène et d'héréditéHome

L'infidélité, une histoire de gène et d'hérédité

"Ce n'est pas de ma faute, ce sont mes gènes!", l'excuse parfaite pour les personnes infidèles prises sur le fait est déjà toute trouvée. En effet, Le Telegraph rapporte que, selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Queensland, l'infidélité serait héréditaire.


L'infidélité en BelgiqueHome

L'infidélité en Belgique

Non, nous ne sommes pas tous égaux devant l'infidélité. C'est du moins ce qui ressort des premiers chiffres d'un site spécialisé dans la tromperie conjugale.