Louboutin ne peut revendiquer l'exclusivité des semelles rouges

Louboutin ne peut revendiquer l'exclusivité des semelles rouges

Le chausseur français Christian Louboutin n'a pas l'exclusivité sur ses fameuses semelles rouges car une marque combinant la couleur et la forme peut être interdite par la législation de l'UE sur les marques, a soutenu mardi l'avocat général près la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE).