Tendances vernis de cet été? C'est marre!

19/03/12 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Weekend

Je sais... Le vernis, c'est cool. C'est fun. Ca met de bonne humeur. C'est une façon peu onéreuse de se payer un peu de Chanel ou Dior que l'on pourra admirer tout au long de la journée là où un rouge à lèvres, ben, finalement, on le porte pour les autres. Ou, tout au moins, on n'en profite qu'en passant devant le miroir.

Tendances vernis de cet été? C'est marre!

© Givenchy

Alors oui, c'est vrai, je suis la première à adorer ça, celle qui s'est rendue dans la boutique Chanel pour la collection jean's avant qu'elle ne soit en vente partout (d'ici quelques jours). Celle qui a vidé son pot de Particulière en quelques semaines. Celle qui était aux anges de rencontrer Essie quand sa gamme est arrivée en Belgique.

Mais voilà, parfois trop c'est trop et là je n'en peux plus. Les marques sont intelligentes, elles ont bien compris que les vernis, c'est LA tendance lourde du moment, du genre à vous poser votre branding sur les ongles de tout le monde. Et elles ont raison, elles sont là pour ça. Mais du coup, elles s'y mettent toutes, les tendances s'accélerent à tel point que plus rien ne sort du lot. Des vernis magnétisés pour des effets en relief? Du crackling? Du fluo? Du pastel? Du parfumé? Du multicolore? Du décoré homemade qui vous prend un weekend entier pour tenir deux jours? Des patchs aux motifs psychédéliques qui poussent votre boss à se demander si vous n'êtes pas une fan de Timothy Leary? Des autocollants dignes d'une manucure de magazine d'onglerie, mauvais goût compris?

Je sature. Et j'en reviens au beige-rosé quand j'ai une grosse flemme et au rouge le reste du temps. Oui, le rouge. La couleur de base. Maintenant, ne généralisons pas, des rouges, il y en a 15 000, of course. Et pour cet été, le rouge coquelicot emporte ma préférence haut la main. C'est léger, optimiste, avec une pointe d'orange. Et mon gros coup de coeur est la version Givenchy.

Givenchy, déjà, ils sont sympas au niveau contenant. Pas de flacon qui dure plus longtemps que certains mariages. Petits, compacts, ils permettent de suivre les tendances sans trop de regret. Et puis, il faut dire ce qui est, Nicolas Degennes assure question couleurs. Question innovations aussi, mais c'est une autre discussion. Toute sa collection make up de ce printemps respire la bonne humeur. Des blushs impressions pétales à la poudre finement irisée. Et leur Vernis Please Bucolic Poppy est une merveille.

Mais ils ne sont pas les seuls, soyons honnêtes. Dior a réussi un tour de force: un rouge fluo. Enfin, ce qui ressemble le plus possible à un rouge fluo, vu que c'est une teinte impossible à atteindre. Chapeau bas, franchement, pour la couleur Lucky qui vient de sortir.

Et pour le reste des tendances, pour celles qui y sont encore à fond, ne passez pas à côté des pastels. Il y en a des magnifiques. Et même si la pub se concentre sur le vert pastel de Dior, jetez un coup d'oeil au mauve, avec une pointe de gris, qui est une belle réussite de son propre droit. Autrement, oui, les Jean's de Chanel seront bientôt ré-édités (évitez le pastel, qui ne vaut pas le Riva original; les deux teintes plus foncées sont mieux réussies).

Promis, je me reprends en main -ah- et me remotive pour la saison prochaine. Si quelque chose de neuf débarque, of course.

VS

Nos partenaires