Un site internet pour la rue Dansaert à Bruxelles

23/03/12 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Weekend

Auparavant délabré, le quartier de la rue Dansaert est aujourd'hui devenu l'endroit favori des adeptes de la mode, du design, de la gastronomie et de la culture. La première partie de la rue a acquis depuis bien longtemps une réputation de point chaud de la ville. Mais récemment, c'est son deuxième tronçon qui s'est développé. Le quartier regroupe désormais l'ensemble de ses points forts sur Discover Dansaert, son site internet dédié.

Un site internet pour la rue Dansaert à Bruxelles

Les promoteurs se sont inspirés du site internet de www.9straatjes.nl, qui rassemble les boutiques du quartier amsterdamois, pour créer le site internet de la rue Dansaert. Tout comme le site néerlandais, celui du quartier bruxellois regroupe les magasins par catégorie.

Cliquez sur l'une des rubriques pour voir apparaitre une carte comprenant un résumé pratique de tous les commerces de la catégorie. Un second clic vous donnera accès à une fiche d' information pratique. Toutes les fiches ne sont pas encore à jour : le site est encore en phase de développement.

De nouvelles acquisitions L'arrivée prochaine de deux nouveaux commerces - le café Barbeton et le magasin conceptuel Kioo - prouve qu'un climat extrêmement dynamique règne également sur la deuxième section de la rue . Barbeton est le nouveau projet de Frédéric Nicolay, le gourou bruxellois de l'Horeca qui a récemment ouvert café sur café dans la capitale.

L'homme a pour habitude d'établir ses commerces dans les quartiers quelque peu délabrés. Il a notamment lancé le café Belga, place Flagey à Ixelles, le Bar du Matin à Forest et le Potemkine à la Porte de Hal pour en faire des points chauds à succès.

Barbeton est le troisième commerce de Frédéric Nicolay dans la rue Dansaert, puisque le café Walvis et le restaurant Bonsoir Clara lui appartiennent également. Barbeton baigne dans le même style 'no-nonsense' que ses autres établissements. Aussi bien le plancher d'origine en granit brut que les piliers de pierre bleue ont été réhabilitées. Le café Barbeton doit son nom à la matière de son comptoir : le béton. Outre les 60 places assises disponibles à l'intérieur, le café surenchérit avec une terrasse d'une centaine de places.

L'intérieur

Depuis peu, la rue Dansaert propose également une adresse intéressante aux amateurs d' intérieurs. La boutique Kioo ne se contente pas d'être un magasin : elle se veut également forum de talents créatifs. Carinne Leo, qui travaille dans le secteur des intérieur depuis 15 ans déjà, et Wim Alenus, le fondateur de la marque de design Kazaar, en sont les initiateurs.

En plus du système de stockage modulaire de Kazaar, parmi lesquels on retrouve le 'Contrast', - nouveau venu du Studio Segers - le magasin offre une sélection de meubles, de sources d'éclairage et de cadeaux. Vous pourrez entre autres vous y rendre pour acheter les sièges de la marque belge Indera, la lampe Metronome de Tim Van Steenbergen pour Delta Light, une série d'articles design plus modestes d'Alessi ainsi que des bijoux signés Taim.

Nous l'avons dit, Kioo veut être plus qu'un simple magasin. Vous pourrez également y trouver les peintures de Carla De Boeck. Le magasin participera à toutes sortes d'évènements, tels que le Parcours Modo et le Designers Weekend.

Cocktails rafraichissants Soutenus par des valeurs établies entre-temps parmi lesquelles le commerce de meubles La Fabrika, le magasin de cadres Mertens ou la bijouterie de Christa Reniers et Joli, les deux nouveaux venus remettent à nouveau le quartier sur les rails. L'arrivée du Centre de la Mode et du Design sur le Nouveau Marché aux Grains donnera indubitablement un nouvel élan au quartier.

En attente de l'ouverture, l'endroit reçoit les magasins éphémères et les évènements. C'est ainsi que le week-end dernier, de nombreux jeunes amateurs de mode et de design ont dérivé en direction du Centrum pour profiter de l'Absolut Blank Experience, qui proposait un cocktail rafraichissant de musique live, d'art, de design et de vodka, bien entendu.

E.H.

En savoir plus sur:

Nos partenaires