20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

21/10/16 à 09:23 - Mise à jour à 28/11/16 à 10:47

Bien que les Portugais en raffolent, la morue ne vit pas au large de la péninsule ibérique. Et les étudiants de l'Université de Coimbra ne peuvent absolument pas laver leur cape noire traditionnelle. Voici 20 choses, compilées avec l'aide de Visit Portugal, que vous ignoriez peut-être sur le pays du porto et qui étancheront votre curiosité.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

Costa Nova © Getty Images/iStockphoto

1. Traditionnellement, le soir du réveillon de Noël, les Portugais prennent un repas frugal sans aucun faste, de préférence à base de morue, pour témoigner de leur solidarité avec les plus démunis. Généralement, un repas plus consistant est servi après la Messe de Minuit, composé de mets plus riches et de pâtisseries.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

© Getty Images/iStockphoto

2. Le Portugal est réputé pour ses plats de morue, dont il existe des centaines de recettes. Singulièrement, la morue (bacalhau) ne vit pas au large de la péninsule ibérique, mais dans les eaux froides de Terre-Neuve et de Nouvelle-Écosse où les Portugais allaient la pêcher au cours d'un long voyage éprouvant. Un périple si dur qu'au 20e siècle les pêcheurs de morue étaient dispensés des guerres coloniales en Afrique.

3. Les Portugais sont les deuxièmes plus gros mangeurs de poisson au monde, après les Japonais, si l'on prend en compte la consommation par habitant. Leurs préférences : la morue et les sardines.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

© Getty Images/iStockphoto

4. Les meilleurs gâteaux du Portugal, les pastéis de Belém, se dégusteraient près du Monastère des Hiéronymites dans le quartier de Belém à Lisbonne. Vous ne manquerez pas de reconnaître la pâtisserie à la foule qui se presse sur le pas de la porte. Et si vous passez par le féérique Sintra, n'hésitez pas à goûter les travesseiros, de délicieux gâteaux très légers aux amandes.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

© Getty Images/iStockphoto

5. Le Portugal est le 8e producteur du vin du monde. Outre le porto, le vinho verde produit au nord-ouest du pays (dont l'adjectif 'vert' renvoie à la jeunesse et non à la couleur) connaît un franc succès.

6. Au 16e siècle, le Portugal était à la tête d'un empire qui s'étendait du Brésil, à l'Afrique occidentale en passant par les Indes orientales. Aujourd'hui, on parle encore portugais au Portugal, au Brésil, en Angola, au Mozambique, au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, en Guinée équatoriale, au Timor Oriental, à Macao, et à Sao Tomé-et-Principe, ce qui fait du portugais la sixième langue la plus parlée au monde, si l'on prend en compte les locuteurs de langue maternelle.

7. Le Portugal n'a pas du tout pris part à la Seconde Guerre mondiale. En effet, s'il a combattu aux côtés des Alliés lors de la Première Guerre mondiale, il est resté neutre en 1940-1945.

8. En 1940, Aristides de Sousa Mendes, consul portugais à Bordeaux, a désobéi aux ordres de Salazar et a délivré des visas à 30.000 personnes souhaitant quitter la France pour Lisbonne ou les États-Unis, toutes origines et confessions confondues. Déclaré "Juste parmi les nations" en 1966, il aurait réussi à soustraire 10.000 juifs aux griffes nazies.

9. Il n'y a pas si longtemps, le Portugal était une dictature. Ce n'est qu'en 1974 que la Révolution des OEillets a mis fin au régime autoritaire personnifié par Salazar.

10. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le mot azulejos qui désigne les carreaux de faïences portugaises et espagnoles ne provient pas du portugais et de l'espagnol "azul" (bleu), mais de l'arabe "al zulaydj" (pierre polie).

La gare d'Aveiro

La gare d'Aveiro © Getty Images/iStockphoto

11. Cristiano Ronaldo, l'un des meilleurs joueurs de football du monde, est issu d'une famille madéroise très pauvre. Aujourd'hui adulé par son pays natal vainqueur de l'Euro 2016, il fait rêver des millions de jeunes qui espèrent suivre son exemple.

12. Les trottoirs portugais, à Lisbonne et ailleurs, sont souvent de véritables oeuvres d'art. Baptisées "calçadas portuguesas", ces mosaïques représentent fréquemment des motifs liés au monde marin: vagues, poissons, etc.

13. L'année prochaine, le lieu de pèlerinage Fátima fêtera le centenaire de l'apparition de la Vierge Marie à trois jeunes bergers. Chaque année, des centaines de milliers de pèlerins empruntent le chemin du sanctuaire de Notre-Dame de Fátima construit après les apparitions présumées de Marie.

14. Chaque année, Braga, située au nord pays, accueille des milliers de visiteurs venus de toute l'Europe pour y célébrer la Semaine sainte. Durant une semaine, du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques, la ville se transforme en véritable centre religieux ponctué de processions et de cérémonies religieuses.

15. Fondée en 1290, l'Université de Coimbra est l'une des plus anciennes d'Europe. Jusqu'au 20e siècle, Coimbra est le seul pôle universitaire du monde lusophone. Ce monopole permettait aux autorités portugaises de garder une emprise sur l'idéologie dominante.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

© Getty Images/iStockphoto

16. Même si ce n'est pas obligatoire, beaucoup d'étudiants de l'Université de Coimbra portent encore le costume traditionnel, dont la rumeur veut que J.K. Rowling s'en soit inspirée pour les écoliers de Poudlard: cape noire, chemise blanche et costume noir pour les garçons ; cape noire, chemisier blanc, veste et jupe noire pour les filles. Détail amusant : les étudiants n'ont absolument pas le droit de laver leur cape, ils peuvent tout au plus l'exposer au grand air pour la rafraîchir.

17. Le fado, genre musical traditionnel portugais, se décline en deux versions aux sonorités très différentes : le fado de Lisbonne et le fado de Coimbra. Le premier aborde la saudade (mot portugais intraduisible qui exprime la mélancolie, la nostalgie, mais sans tristesse), alors que le second est plus chanté par les étudiants et lié aux traditions de l'Université.

20 choses que vous ignoriez sans doute sur le Portugal

© Getty Images/iStockphoto

18. Le jardin dit ésotérique du palais de la Regaleira, situé à Sintra, abrite un "puits initiatique" dont l'escalier en spirale conduit le visiteur vers un labyrinthe de grottes qui débouchent sur un étang.

19. Le japonais comporte une centaine de mots portugais. Les Portugais ont en effet été les premiers Européens à débarquer au Japon au 16e siècle.

20. Les villes du centre de Portugal, notamment Aveiro et Covilhã, regorgent d'oeuvres de street art. Celles de Vhils, par exemple, de son vrai nom Alexandre Farto, qui réalise des portraits dans les murs à l'aide d'un burin et d'un marteau piqueur.

Nos partenaires