7 habitats de charme à la montagne

26/11/10 à 09:09 - Mise à jour à 09:09

Source: Weekend

Vous rêvez d'atmosphère savoyarde et de feu de cheminée? Rustique ou design, l'esprit chalet souffle plus que jamais sur les sommets. Hôtels, gîtes ou locations individuelles, voici nos nouvelles adresses.

7 habitats de charme à la montagne

© D.Machet/OT La Clusaz

Vous rêvez d'atmosphère savoyarde et de feu de cheminée? Rustique ou design, l'esprit chalet souffle plus que jamais sur les sommets. Hôtels, gîtes ou locations individuelles, voici nos nouvelles adresses.

Le luxe traditionnel à La Clusaz

Avec l'ouverture de ce rutilant hôtel 5-étoiles, La Clusaz gagne un petit air de station de luxe. Dans un écrin d'inspiration savoyarde, histoire de rester fidèle à l'esprit "charme" des lieux, le bien nommé Au coeur du village, avec sa situation incomparable entre l'église, la patinoire et les télécabines (direction Beauregard ou le Crêt-du-Loup), ne mégote pas : déco contemporaine à tous les étages, 50 suites habillées de bois et de peaux de bêtes, un bar et son feu de cheminée, une table gastronomique jouant la tradition (volaille bio, agneau de Sisteron, boeuf de Salers), une piscine avec nage à contre-courant, un spa les Cinq Mondes et une "ski room" de champion, où l'on peut imprimer son pass vers les cimes ou bien faire bichonner sa luge. Le b.a.-ba revisité tout schuss.

Au coeur du village, La Cluzaz (Haute-Savoie), 04-50-01-50-01, A partir de 170 euros par personne la nuit en demi-pension.

La valeur refuge dans le Jura
A quelques plantés de bâton de la ville de Morteau, cette adresse du haut Doubs offre une parenthèse hors du temps. Depuis que la famille Monnet a reconverti en gîte une partie de cette vieille métairie jurassienne, Meix Lagor joue les refuges modèles. Dans la clairière, à l'orée d'une forêt de sapins, pas l'ombre d'un pylône de télésiège, rien que des biches, les skieurs de fond de l'Espace Val-de-Morteau, et vous. Là-haut, l'appel des alpages un brin 1968 résonne à nouveau. Mieux encore, voilà le plus démodé des massifs français réveillé par une nouvelle soif de traditions. Le Jura remis au goût du jour, la preuve : des chambres dans d'anciens greniers au plancher grinçant, un hammam blotti dans de la pierre, la cuve à fromage servant de bains à remous, et le temps qui veut bien s'arrêter.

Meix Lagor (Doubs), 03-81-67-26-03. 1 800 euros du vendredi au lundi, 3 300 euros la semaine (vacances scolaires), pour 15 convives, linge inclus.

Le design douillet à Courchevel

A moins de cinq minutes à pied du centre du Courchevel, l'hôtel la Sivolière a obtenu sa cinquième étoile cette année, après avoir été magnifiquement réinventé en chalet design, au bon sens du terme. Signé de l'architecte d'intérieur Tristan Auer, le nouveau décor joue des codes montagnards avec raffinement. Le feu brûle dans la cheminée, les têtes de lit sont vêtues de bois brut, mais pour le reste, l'allure pourrait être celle d'une villégiature de montagne du Colorado des années 1950. 24 chambres, 11 suites et un appartement de grand standing composent un ensemble luxe mais pas bling (hormis peut-être le dispensable habillage sonore signé Cécile Togni, ex-Putafranges). Mention spéciale au restaurant, très saveurs & vitamines, habillé de sapin clair et ouvert sur la forêt, tout comme l'espace de remise en forme.

Hôtel la Sivolière, rue des Chenus, Courchevel 1850 (Savoie), 04-79-08-08-33. Chambre double à partir de 400 euros ; suite à partir de 1 520 euros.

La Savoie moderne à Megève
Deux étoiles Michelin et meilleur ouvrier de France : Emmanuel Renaut est la toque culminante des Alpes. On l'a connu cuisinant dans les conforts étroits d'un minuscule chalet à Megève. Il s'est exilé, il y a deux saisons, sur les hauteurs de la station, histoire d'ajouter le gîte au couvert : son nouveau hameau contemporain, siglé "Relais & Châteaux", revisite l'esprit savoyard à coups de lits king size au coin du feu, de mobilier rustique-design, de couvertures en fourrure et de balcons cadrant sur la montagne. La nouveauté cette année : deux splendides mazots individuels de 65 mètres carrés, entièrement bâtis en sapin de la région et équipés d'une chambre spacieuse en rez-de-jardin et d'un espace séjour en mezzanine. Le cocon idéal pour profiter du repos des cimes tout en n'étant qu'à 2 kilomètres des télécabines de Rochebrune.

Relais & Châteaux Flocons de sel, 1 775, route du Leutaz, Mégève (Haute-Savoie), 04-50-21-49-99. Chambre à partir 300 euros la nuit (hors petit déjeuner), mazot à partir de 400 euros (hors petit déjeuner). Menus: 35 et 70 euros (déjeuner), 130 euros. A la carte: 120 euros. Soins spa à partir de 50 euros.

Le chalet version Japon à la Rosière

Un couple d'Anglais amoureux des Alpes et du Japon s'établit en Savoie. Résultat ? Un hôtel, tout juste récompensé par une quatrième étoile, à deux pas des pistes des Eucherts, en équilibre subtil entre codes savoyards (beaucoup de bois ciré) et esthétique nipponne (choix textiles univoques). En fonction de vos prédispositions, faites votre choix entre les deux chambres de style japonais, les cinq chambres de style savoyard et les trois suites avec bain à bulles et salon. En n'omettant pas la pause rotemburo (bain chaud japonais à l'extérieur) et ofuro (bain chaud à l'intérieur). Petite station reliée à La Thuile, un domaine skiable de plus de 150 kilomètres de pistes, la Rosière a le grand mérite d'être située à la frontière franco-italienne, étant ainsi la seule station de Savoie offrant un accès direct aux déposes en héliski sur les sommets du Val d'Aoste.

Chalet Matsuzaka, les Eucherts, la Rosière 1850, Montvalezan (Savoie), 04-79-07-53-13. Chambre double à partir de 190 euros la nuit. La semaine en demi-pension: à partir de 795 euros par personne.

La pension de famille aux Carroz

Jurons que le domaine des Carroz, en Haute-Savoie, risque de ne pas rester méconnu bien longtemps. Discret et familial, il attire une clientèle de bon goût qui se donne rendez-vous pour un club-sandwich au Milk, au pied des pistes. Or, par chance, ce fameux Milk est aussi un petit hôtel tout juste redécoré, du genre dont on arrache la page dans les magazines de déco : un chalet 2-étoiles moderno-cosy, à la déco bobo entre mobilier vintage et look scandinave. Ni spa ni salle de jeux, mais une pièce à vivre autour de la cheminée, sympathique comme tout. Le buffet du petit déjeuner, son pain frais et ses confitures bio sont un must.

Milk Hôtel, route de Servage, Les Carroz (Haute-Savoie), 04-50-90-06-18. Ouverture le 18 décembre. Chambre double à partir de 110 euros la nuit.

La tradition pur jus à Méribel

En pleine montagne, au départ du télésiège de l'Adray, dans le haut de Méribel, c'est ici, au Télébar, qu'on s'arrête entre deux pistes pour boire un chocolat chaud. Et c'est ici encore que l'on peut séjourner sous les plus douillets auspices. Rien ne manque à l'appel du confort made in Savoie : poutres, pierres brutes, grandes cheminées, fauteuils en cuir, coin bibliothèque... et courtepointes douces et moelleuses sur les lits des 24 chambres et des trois nouveaux lodges-chalets. Chalet de famille cosy (équipé d'un billard et d'un baby-foot) retiré du monde. Au point qu'on ne peut accéder à l'hôtel qu'en traversant les pistes en motoneige.

Chalet Hôtel de l'Adray Télébar, Méribel-Les Allues (Savoie), 04-79-08-60-26. Chambre double entre 145 et 220 euros la nuit.

www.aec-collection.com
Sylvie Wolf

Louer un chalet
De la grange à foin entièrement rénovée à la ferme d'alpage savoyarde en passant par le mazot en mélèze, AEC Collection propose une avalanche de chalets douillets avec service 5 étoiles. Dignes des plus beaux magazines de déco, ces refuges pur luxe avec spa et home cinéma jouent à fond la carte de l'art de vivre. A condition de les exprimer, tous les voeux peuvent être exaucés. Des plus basiques ménage quotidien, préparation des repas, livraison des journaux, garde des enfants... -aux plus givrés- chef à domicile, masseur à demeure ou encore dépose en hélico sur les massifs italiens. Histoire de s'offrir des vacances au sommet, taillées sur mesure... avec sa tribu ou sa bande de copains. A partir de 3.000 euros la semaine dans 300 chalets dans les Alpes.

Dossier réalisé par François-Régis Gaudry et Sylvie Wolff, avec Elvira Masson, Alice d'Orgeval et Mina Soundiram

Nos partenaires