A la découverte de la rive asiatique d'Istanbul la sereine

02/02/18 à 09:31 - Mise à jour à 09:30

Source: Weekend

Nos compatriotes se laissent séduire par la rive anatolienne de cette ville au carrefour des cultures. Plusieurs y ont définitivement posé leurs valises... Et nous soufflent de traverser le Bosphore comme eux.

A Istanbul, la traversée par bateau entre l'Europe et l'Asie ne prend que vingt minutes et vaut à elle seule le spectacle. Les quais encombrés de la Corne d'or et les " grands classiques " de la rive européenne - dôme de Sainte-Sophie, toits du palais de Topkapi et tour génoise de Galata - s'éloignent à l'horizon. Au revoir l'Occident, cap sur l'Orient. A bord du Vapur, le ferry qui assure la liaison, les passagers profitent du paysage unique de cette parenthèse flottante entre deux continents. Tout est prévu pour que ce moment magique se déroule parfaitement : des serveurs déambulent avec du thé et des simits, les pains au sésame légèrement briochés en forme d'anneau. Des musiciens jouent des airs traditionnels. Sur le pont, on fait la course avec les goélands et on contemple avec effroi le passage des pétroliers sur le Bosphore.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires