A La Plagne, il n'y a pas que le ski

01/12/14 à 11:30 - Mise à jour à 11:46

Source: Weekend

Dominé par le Bellecôte et ses 3417 mètres de haut, La Plagne et ses 425 kilomètres de piste est le second plus grand domaine skiable d'Europe. De quoi largement combler tous les amateurs de glisse. Car si les skieurs sont gâtés, ce n'est pas la seule activité que propose la station.

A La Plagne, il n'y a pas que le ski

© DR

En Savoie, niché au coeur des montagnes, La Plagne s'étend sur une dizaine de hameaux et de villages. Ses diverses entités proposent plus de 53.000 lits qui vont du logement bon marché à l'hôtel 4 étoiles avec vue sur le Mont-Blanc. Si le centre offre de très nombreux logements accessibles à toutes les bourses, il n'est pas le plus typique avec ses immeubles des années 1970. Ceux qui sont à la recherche de pittoresque feraient mieux de se rendre à Montchavin (1250 m), Les Coches (1450 m) ou encore Champagny-le-Haut et ses nombreux chalets en bois.

Avec un domaine skiable de plus de 1000 hectares regroupés sous l'appellation Paradiski (qui comprend aussi les Arcs et Peisey-Vallandry et que l'on peut rejoindre grâce au plus grand téléphérique du monde), la station offre aussi l'un des plus grands domaines skiables d'Europe avec plus de 425 kilomètres de pistes dont 225 rien qu'à La Plagne. Situées entre 1250 mètres et 3250 mètres d'altitude, les pistes sont accessibles à tout type de skieurs, seuls 20 % d'entre elles sont réservées aux amoureux de sensations fortes. Lorsque le temps est dégagé, on se retrouve face à un spectaculaire paysage alpin avec le Mont-Blanc en toile de fond.

Paradis de la glisse

La montagne reste le domaine privilégié des skieurs. Sauf qu'il existe désormais de nombreuses alternatives pour ceux qui souhaitent connaître d'autres sensations. C'est à La Plagne qu'eurent lieu les compétitions de bobsleigh des JO d'Albertville en 1992. Contrairement à d'autres endroits dans le monde, la piste n'a pas été démontée à la fin des jeux et est toujours exploitée à l'heure actuelle. La piste aux 19 virages est aujourd'hui accessible aux néophytes et permet à travers trois formules de vivre les frissons d'un sport olympique sans le moindre risque.

Lorsque sonne l'heure bleue et que la nuit s'approche à grands pas, il est également possible de se lancer sur les pistes désertées sur un airboard. À 10 centimètres du sol, cette espèce de luge gonflable offre une tout autre perspective de glisse. Que ceux qui préfèrent la luge classique se rassurent, l'endroit offre deux pistes traditionnelles, mais non moins généreuses en sensations fortes.

Grimper sur la glace

La Plagne propose aussi à Champagny-le-Haut une initiation à l'escalade sur glace. Si l'activité semble être proche de l'exploit physique, il n'en est pourtant rien. C'est étonnant de voir avec quelle facilité on progresse sur le mur de glace, qui, bien qu'artificiel, n'en est pas moins impressionnant et unique en Europe avec ses 24 mètres de haut. Seul le vertige peut freiner quelques ardeurs. Situés au coeur du parc naturel de la Vanoise, les environs du site proposent aussi de splendides pistes de ski de fond.

Nuit dans un igloo et petit matin sur les pistes

Pour ceux qui veulent profiter des pistes fraîchement damées de la nuit, il est possible de skier avant l'ouverture, accompagné d'un moniteur. La station offre également la possibilité de monter à bord d'une dameuse pour profiter au plus près du ballet nocturne à flanc de montagne. Le plus magique n'est pourtant pas là.

À Dou-du-Praz, qui se situe entre Plagne-Soleil et Plagne-Centre, se cache un village igloo où l'on peut passer la nuit. Les frileux ne doivent pas craindre le froid durant la nuit puisqu'on est emmitouflé dans un épais duvet et couché sur un moelleux matelas. La sortie le lendemain au petit matin est par contre nettement plus rude. Mais que ne supporterait-on pas pour admirer un lever de soleil sur la chaîne du Mont-Blanc ? Un spectacle tout simplement époustouflant qui arracherait une larme au plus blasé des voyageurs.

Pratique

- La Plagne se trouve à 200 km de Lyon et est accessible en Thalys depuis Bruxelles lors des vacances scolaires.

- Des pass ski sont proposés pour la mi-journée (38 euros), la journée (53.50 euros) ou pour la semaine (277 euros), mais aussi selon son niveau. Par exemple, nouveauté de cette année, il existe désormais une formule pour débutant avec le "Coolski" qui donne accès à des espaces dédiés aux apprentis pour 28 euros.

- Avec plus de 70% des pistes de ski au-dessus des 2000 mètres d'altitude Paradiski assure un enneigement optimal jusqu'en avril.

- Paradiski offre 425 kilomètres de piste, mais aussi 153 km de pistes de ski de fond.

- Le Restaurant d'altitude Le Forperet situé dans une ancienne bergerie sur la piste du Genti à Montalbert propose une tartiflette que l'on n'est pas prêt d'oublier de même que les Verdons Sud à Champagny en Vanoise propose une bonne halte pour une pause roborative.

Nos partenaires