Ask Guðmundur, le premier moteur de recherche humain

07/05/15 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Un moteur de recherche humain, qui plonge dans l'eau pour vérifier à votre place si oui ou non, elle est froide, telle est la dernière innovation de l'Islande. De quoi booster encore un peu le tourisme sur l'île.

Ask Guðmundur, le premier moteur de recherche humain

© Inspired Visit Iceland

Guðmundur et son équivalent féminin Guðmunda, sont les deux prénoms les plus couramment donnés en Islande. Ce sont aussi ceux de sept locaux, qui se sont mis au défi de répondre à toutes les questions des touristes... Ou presque.

Google, c'est dépassé. En Islande, un pays de 320.000 habitants, le site officiel d'information aux touristes, Inspired by Iceland, et une agence nommée TQC lui ont en tout cas préféré un moteur de recherche humain. Pour répondre à vos questions, sept islandais se sont portés volontaires. Parmi eux, il y a le Guðmundur du Nord, passionné de ski, de pêche et de chant, Guðmunda de Reykjavik qui aime la culture et la photographie, ou celle du sud, une footballeuse qui a déjà fait ses preuves au niveau national. En tout, ils sont sept.

Via un simple hashtag lancé sur les pages Facebook, Twitter et YouTube du projet, #AskGuðmundur, les internautes peuvent les interroger. Mais attention, les questions doivent nécessairement être en lien avec leur pays. Sur les réseaux sociaux, elles ont fusé. Freyja y demande ainsi si il y a des costumes traditionnels en Islande, Marie-Annelise s'interroge sur la meilleure piscine en extérieur, Judi sur les transports en commun, tandis que Vasilis fait en sorte de ne rien manquer des grands événements de l'été pendant ses vacances. Bien sûr, il y a aussi des questions plus pointues, comme en témoigne celle postée par une certaine Anna, qui demande "comment caractériseriez-vous l'art moderne islandais ?", et d'autres, plutôt étonnantes. Andy s'inquiète par exemple de savoir si il est vrai que la capitale sent "l'oeuf pourri".

Transformer de simples questions en une véritable expérience fait partie d'une plus vaste campagne menée par la "terre de glace" depuis 2010. Une campagne destinée à favoriser le tourisme. L'an dernier, une vidéo avait ainsi été postée, demandant aux locaux de partager leurs endroits secrets. D'après les chiffres publiés par le Icelandic Tourist Board, en 2010, le tourisme représentait 6% du PIB de l'île. Depuis que l'Etat a investi dans sa promotion, il n'a fait qu'augmenter. De 16,6% la première année, puis de 18,9% l'année suivante. Le nombre de touristes qui viennent chaque année dépasse désormais largement le nombre d'habitants.

Si vous souhaitiez faire partie de ces premiers, sachez que l'expérience Ask Guðmundur ne dure que jusqu'au 9 mai. C'est donc pour vous le moment ou jamais d'aller poser toutes vos questions sur les réseaux sociaux.

Perrine Signoret

Nos partenaires