Boston, douceur de vivre à l'européenne

19/06/13 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Weekend

Avec son aura universitaire et sa douceur de vivre, Boston est la ville idéale pour un city-trip. Suivez nos idées pour y passer un weekend bien rempli, à arpenter ses quartiers historiques et à se délecter de homard sur son front de mer.

Boston, douceur de vivre à l'européenne

© BS

Auréolée du prestige de l'université d'Harvard implantée depuis 1636 à un jet de pierre de son centre urbain, Boston est une ville à la douceur de vivre charmante qui s'arpente allègrement à pied. Capitale de l'état du Massachusetts et de la Nouvelle-Angleterre, elle est l'un des hauts lieux de l'histoire américaine, c'est en effet sur ses terres que débarquèrent les premiers colons britanniques au XVIIe siècle. Et pour partir à la découverte de sa riche histoire, rien de mieux que de parcourir le FreedomTrail . En suivant cette grosse ligne rouge peinte sur les pavés et les trottoirs de la ville, vous réaliserez à pied un circuit d'environ quatre kilomètres à la découverte de ses principaux monuments historiques, une façon ludique d'avoir un aperçu complet de Boston si vous n'y restez pas longtemps.

Cette balade des plus agréables accessible à tout un chacun - attention, toutefois, car par endroits ça grimpe pas mal ! - vous fera déambuler dans le quartier de North End, le Little Italy local, jalonné de petites épiceries, de restaurants italiens et de pâtisseries dégoulinantes de cannoli, vous savez, ces rouleaux siciliens en pâte frite remplis d'une farce sucrée et crémeuse à base de ricotta. Entre autres découvertes : vous parcourrez le paisible cimetière de King's Chapel, admirerez la statue de Benjamin Franklin, la maison de Paul Revere (la plus ancienne des maisons bostoniennes datant du XVIIe siècle), l'interpelant Mémorial de l'Holocauste composé de hautes cheminées de verre diffusant une brume très symbolique, ou encore la Old State House, premier parlement de la ville et site du Massacre de Boston,...Mais vous en profiterez aussi, sur le chemin, pour déguster une bonne Guiness lors d'une pause bien méritée dans le quartier irlandais et pour vous régaler de délicieuses spécialités locales au Quincy Market, avant de dépenser toutes ces calories en traversant le Boston Common, le "Central Park" valonné des Bostoniens. Car la cité n'est pas en reste non plus niveau verdure, une "coulée verte" a été aménagée il y a peu, elle sillonne la ville en lui offrant de belles oasis vertes et ombragées.

"La plus européenne des villes américaines"
Boston est souvent décrite comme "la plus européenne des villes américaines", elle ne ressemble en effet pas aux autres métropoles des Etats-Unis peuplées de gratte-ciel vertigineux, et même si elle possède aussi un Downtown assez semblable au Financial District new-yorkais, ses rues sont loin d'être rectilignes, lui donnant de petits airs de "village" coquet et surtout dans ses quartiers les plus anciens comme Beacon Hill. Ce coin pittoresque de la ville est unvéritable coup de coeur pour les touristes qui s'y aventurent. Comme son nom le laisse présager, il se situe sur une colline, préparez-vous à faire travailler vos mollets! Beacon Hill est non seulement le coin le plus typique, mais aussi le plus chic de Boston, il regorge de splendides propriétés à l'architecture géorgienne garnies de jardinets fleuris à front de rue. Le soir, les petites rues pentues sont éclairées par d'anciens becs de gaz, ce qui lui donne une atmosphère très particulière. Pour une pause gastronomique ou shopping, parcourez l'élégante Charles Street, qui fourmille de restaurants et de boutiques d'antiquaires.

Ambiance universitaire

Mais Boston est évidemment connue pour son ambiance universitaire. Ainsi, de nombreuses institutions de renom sont implantées dans la ville: la Boston University ou encore, de l'autre côté de la Charles River, dans la ville toute proche de Cambridge, le MIT, le Massachusetts Institute of Technology dont les immeubles plairont aux fans d'architecture moderne. A Cambrigde s'étend aussi le prestigieux campus d'Harvard. En accès libre, il est situé dans un quartier calme et propice à la balade. On y trouve des librairies regorgeant d'ouvrages spécialisés dont l'officiel Harvard Book Shop ainsi que restaurants et coffee shops animés que les étudiants investissent, Mac Book sous le bras, le temps d'une journée ou d'une après-midi studieuse.

Pour une ambiance irlandaise, allez faire un petit tour à Charlestown. Le district de South End est, quant à lui, plus calme et résidentiel, ses rues alignent de typiques brownstones, ces demeures familiales en grès rouge, et offrent de vastes jardins partagés. Il vous reste encore un peu de temps pour une pause shopping ? Direction le quartier de Back Bay et sa grande rue commerçante, Newbury Street, où sont concentrées des boutiques pour tous les styles et toutes les bourses. Ne manquez pas non plus une balade sur le front de mer - car n'oublions pas que Boston est avant toute chose une ville portuaire - vous pourrez y visiter le Boston Tea Party Museum pour tout savoir sur l'un des événements les plus célèbres de la Révolution américaine. Les amateurs d'art seront, eux, comblés au Museum of Fine Arts, riche entre autres, d'une magnifique collection sur l'art américain. Un petit creux après toutes ces découvertes? Direction le Barking Crab, une institution spécialisée en fruits de mer sur le port, un seul conseil : goûtez-y le "lobster roll" (sandwich au homard) de la maison, un délice!

Caroline Lallemand - Photos: B.S/Ca.L

Boston en pratique

Où dormir ?

Boston n'est pas réputée pour être une ville bon marché niveau logement. Pour une chambre d'hôtel, comptez au minimum 200 dollars par nuit. L'hôtel Wyndham, un établissement 4 étoiles aux belles chambres spacieuses récemment rénovées, est situé aux pieds de Beacon Hill et constitue un point de chute idéal pour découvrir la ville à pieds.

Pour une location moins chère et plus typique chez l'habitant, consultez le site de location de particulier à particulier Airbnb .

Où manger ?

Grand choix de restaurants italiens dans le quartier de North End, le Little Italy bostonien. Les autres spécialités de la ville sont les poissons et fruits de mer, les clams (palourdes) à la vapeur, les clams chowder (de la bisque aux palourdes), le homard à la vapeur et notamment les lobster rolls.

The Barking Crab. Restaurant à l'ambiance de guinguette réputé pour ses fruits de mer et ses "lobster rolls" (sandwichs au homard), avec une belle vue sur le port. 86, Sleeper Street

Quincy Market. Un "food market" pour manger sur le pouce : on y trouve de la nourriture variée: hamburgers, hot dogs, smoothies, salades de fruits, pretzels, clam chowder, lobster rolls,... Toutefois un peu cher vu situation très touristique. Au milieu du Faneuil Hall, Market Street.

Figs. Une pizzeria au cadre romantique qui sert de délicieuses et gargantuesques pizzas dans la rue principale de Beacon Hill. 42, Charles street

Mike's Pastry. Pour ses pâtisseries italiennes à tomber, et entre autres ses délicieux cannoli. 300, Hanover street

Coppa. Charmante enoteca de coin où l'on déguste de très bons tapas à l'italienne. 253, Shawmut Avenue

Life Alive. Véritable oasis veggi, repère des yogis et des fanas de nourriture saine et bio. Au menu: smoothies, jus de légumes, plats au tofu remplis de saveurs. 765, Massachusetts avenue, Cambridge

Zinneken's,coffee shop très chaleureux sur Harvard Square, aux couleurs de la Belgique avec dégustation de gaufres et de speculoos. Chaque chaise est griffée du nom d'une personnalité belge, cocasse!

Se déplacer dans la ville

Le meilleur moyen de visiter la ville est de le faire à pied. Boston possède un réseau de métro, le 'T', intéressant pour se rendre à Cambridge située à deux arrêts du centre ville, pour le reste, préférez vos jambes.

Comment y aller ?

Vols quotidiens Bruxelles-Boston avec KLM, United Airlines ou American Airlines, comptez environ 7 heures 30 de vol. A partir de 600 euros l'aller-retour.

De New York, les bus Greyhound ou Megabus font la liaison en un peu plus de 4 heures. Le train Amtrak est plus confortable mais plus onéreux (une centaine de dollars aller-retour au lieu de 30 dollars en bus) et pas beaucoup plus rapide.

Bien préparer son voyage

Le site de l'office de tourisme de la ville.

Le site du Freedom Trail.

Pour dégoter de bonnes adresses sur place, consultez aussi le Blog de Mathilde, une expatriée française qui habite Boston depuis près de deux ans et qui y distille 1001 tuyaux pour rendre votre séjour parfait.

Boston et au-delà

Pour une journée maritime, les différentes îles disséminées dans le port de Boston se visitent en ferry.

Boston est aussi un excellent point de départ pour explorer la Nouvelle-Angleterre qui se compose des états du Massachusetts, du Connecticut, du Vermont, du New Hampshire, de Rhode Island et du Maine. Au choix, prenez la direction de Cape Cod, Cape Ann, de la ville maléfique de Salem, de la campagne du Berkshires, des White Mountains,...la région est vaste!

En savoir plus sur:

Nos partenaires