Comment bien choisir son camping (et son emplacement)

03/07/17 à 13:51 - Mise à jour à 15:13

Source: Weekend

La qualité de votre séjour à la belle étoile risque d'être fortement déterminée par le lieu où vous planterez votre tente. Voici quelques conseils pour le choisir au mieux.

Comment bien choisir son camping (et son emplacement)

© Muriel Lefèvre

La première chose à faire est de savoir ce que l'on veut. Il y a aujourd'hui pratiquement autant de types de campings que de choix de vacances. Certains misent sur le calme et la nature alors que d'autres visent le luxe voire une certaine démesure en proposant un véritable parc aquatique.

Rien qu'en France, il existe plus d'un million d'emplacements répartis en plus de 10.000 campings. L'offre est donc très variée et propose un large panel de prix, de confort ou d'hygiène. Face à cette profusion, il est donc important de déterminer avec soin ce que l'on cherche. C'est-à-dire d'avoir une idée du lieu (mer, montagne, rivière) et du type de camping (calme, avec peu ou beaucoup d'infrastructures (mobil home, piscine, restaurant, boutique, animations et club enfants, services, etc.).

Des guides "spécial camping" et internet

Pour débroussailler l'offre, il existe deux guides spécialisés dans les meilleurs campings de France. Celui du Michelin et du Routard. Les deux proposent des choix variés et sont la plupart du temps de très bons conseils. Seul bémol, les campings proposés dans ces guides sont plus souvent complets.

Une autre piste est internet. Par exemple, sur Campingfrance.com, toocamp.com, tripadvisor ou encore Zoover.be. Ne pas hésiter à regarder les commentaires, même s'ils ne sont pas parole d'évangile. Si tous s'accordent pour dire qu'il y a un problème de sanitaire, il y a probablement un léger souci de propreté. Les réseaux sociaux ont d'ailleurs grandement aidé à l'amélioration de l'hygiène dans les campings, ce point pouvant se révéler assassin pour la réputation en ligne.

N'oubliez pas non plus de consulter Google Maps. C'est très instructif puisque cela permet de voir de visu si le camping est effectivement en bord de lac ou non loin de la mer.

France, un classement par étoiles

Un lieu en pleine nature ou avec des services dignes d'un club de vacances. Les deux sont possibles et offrent l'un et l'autre des avantages. Mais tous doivent se tenir aux mêmes règles. Un nouveau classement a vu le jour en 2012. De façon générale les catégories de camping se répartissent sous forme d'étoiles. Le niveau va d'une étoile à 5. Pour attribuer la cote, 204 critères sont pris en compte et répartis en 3 catégories : les équipements, le service au client, accessibilité. Depuis peu on tient aussi compte du développement durable. Le nombre d'étoiles est aussi un indice sur la taille du camping et de ses emplacements. Ce critère est même un facteur déterminant avec les services. Par exemple, "un 3* doit comporter une permanence 24/24 assurée dans deux langues dont l'anglais, une aire de jeux pour enfants et la gamme de services s'étoffe (accès internet dans les espaces communs, ventes de boissons, etc.)", selon camping.com. Le 4 étoiles doit lui proposer en plus un accueil avec deux langues étrangères, un site internet et des supports d'information en deux langues étrangères, dont l'anglais, la possibilité de ravitaillement sur place ou à proximité, etc. Et le 5 étoiles se distingue "par trois langues étrangères à l'accueil dont l'anglais, la possibilité de réserver en ligne 24h/24, un espace de baignade obligatoire (plan d'eau ou piscine), des sanitaires chauffés et des services optionnels comme un espace bien-être."

On notera tout de même qu'un camping de deux étoiles peut être parfait, mais juste petit et sommaire.

L'importance de l'emplacement

Si vous n'avez pas réservé un emplacement spécifique - de nombreux campings pratiquent la technique du premier arrivé, premier servi - on vous en attribue un à votre arrivée. Avant de vous précipiter pour installer votre tente, prenez le temps de regarder le plan du camping pour bien visualiser l'ensemble, les alentours immédiats et vos voisins. Car une fois votre tente installée, vous n'aurez probablement plus l'énergie pour la déplacer.

Se méfier des emplacements trop près des sanitaires (c'est l'assurance d'être dérangé à toute heure du jour et de la nuit), de ceux à côté de la buvette ou des installations ou encore de ceux situés sur une allée où il y a trop de passage. Ensuite, selon vos besoins, regardez où se trouvent l'eau et l'électricité.

Comment bien choisir son camping (et son emplacement)

© Muriel Lefèvre

Le règlement intérieur

Vous êtes soumis aux dispositions du règlement intérieur. Celui-ci peut interdire les chiens (relativement fréquent ou inscription à des prix prohibitifs), proscrire l'usage de barbecues ou interdire la circulation des véhicules entre 22 heures et 7 heures.

L'emplacement ne doit pas non plus être trop petit pour éviter toute promiscuité inutile. L'ombre est tout aussi importante si l'on ne veut pas finir en papillote dès que les premiers rayons pointent le bout de leur nez. Un truc pour rafraîchir la tente est de la placer avec l'ouverture face au vent (l'inverse fonctionne aussi quand il fait frisquet). Mais aussi et surtout assurez-vous que le terrain n'est pas trop en pente. Si c'est le cas, vous risquez de rouler hors de votre matelas ou de voir le sang vous monter au visage.

Enfin, si un emplacement semble trop beau pour être vrai, mais qu'il est libre, méfiez-vous tout de même. Vous avez peut-être un voisin qui ronfle au point d'en faire trembler la tente. Une monstruosité qui ne se découvre qu'une fois la nuit tombée.

Avant de partir : je teste mon matériel

Un matériel défaillant peut ruiner des vacances. Surtout si l'on se retrouve dans des lieux isolés. Vérifiez donc si votre tente est complète et que votre matelas ne fuit pas avant de partir.

Nos partenaires