Curiosity : bons baisers de Mars

20/08/12 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Weekend

Après plus de huit mois de voyage dans l'espace, le robot Curiosity s'est posé sur Mars. Pendant sa mission, de deux ans minimum, le robot aura pour tâche de trouver d'éventuelles traces de vie passée sur la planète rouge.

Curiosity : bons baisers de Mars

© Image Globe

La Nasa a identifié la tache mystérieuse qui apparaissait sur une photo prise par le robot Curiosity juste après son atterrissage sur Mars, concluant qu'il s'agissait -"merveilleuse coïncidence"- de l'impact au sol de son vaisseau transporteur.

La photo suscitait depuis de nombreux commentaires de scientifiques et de passionnés d'astronomie -certains élaborant parfois des hypothèses farfelues- qui s'interrogeaient sur la petite tache, semblable à un nuage de poussière et apparaissant à l'horizon sur une photo envoyée par Curiosity immédiatement après son atterrissage.

Vendredi, lors d'une conférence de presse de la Nasa à Pasadena (Californie, ouest des Etats-Unis), Steve Sell, l'un des responsable de l'équipe en charge de l'entrée dans l'atmosphère, de la descente et de l'atterrissage de Curiosity, a assuré que ce nuage n'était pas une tache sur l'objectif, ni un tourbillon de poussière, comme l'avançaient certains, mais l'impact au sol de la "grue" porteuse qui venait de déposer Curiosity sur Mars.

"Nous avons deux clichés sur lesquels le nuage apparaît, pris par deux appareils photos différents environ 40 secondes après l'atterrissage", a expliqué Steve Sell à l'AFP en marge de la conférence de presse.

"Et sur chaque appareil photo, 40 minutes plus tard, la tache n'est plus là", poursuit-il, précisant que les deux appareils pointaient dans "l'exacte direction" du point de chute du vaisseau transporteur, repéré grâce à des photos prises par les satellites américains en orbite autour de Mars.

Sachant que les ingénieurs de la Nasa ne pouvaient prévoir ni le lieu exact, ni l'axe dans lequel allait se poser le robot, avoir une photo de l'impact de la grue est "une merveilleuse coïncidence", s'est félicité M. Sell.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires