Disneyland Paris ouvrira son attraction Ratatouille unique au monde le 10 juillet

20/06/14 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Weekend

Disneyland Paris a pris livraison cette semaine de Ratatouille, une attraction d'un coût record en Europe, qui n'existe dans aucun autre parc Disney dans le monde et sera inaugurée le 10 juillet.

Disneyland Paris ouvrira son attraction Ratatouille unique au monde le 10 juillet

© DR

Comme la Tour de la Terreur inaugurée en 2008, Ratatouille est implanté dans le Walt Disney Studio, l'un des deux parcs de Marne-la-Vallée. Autour de l'attraction, un quartier entier a été recréé avec des rues parisiennes et un restaurant. Une boutique ouvrira aussi à l'automne.

Le visiteur, installé dans une "rat-mobile", véhicule en forme de rat, et équipé de lunettes 3D entre dans la peau du petit rongeur de Pixar. Il s'immerge pendant près de cinq minutes dans un univers surdimensionné et suit Rémy dans ses tribulations à un rythme effréné, entre les cuisines et la salle du restaurant.

L'attraction joue sur les cinq sens. Le visiteur se retrouve plongé dans le froid d'un frigo, confronté à un poisson de 7,5 mètres de haut et un jambon d'une tonne, mais il ressent de la chaleur lorsqu'il passe sous un four.

Disneyland met en avant "une combinaison inédite" d'innovations technologiques et d'effets spéciaux. Les "rat-mobiles" ne circulent pas sur rails mais sont guidées par balise sur un sol magnétique. Des projections vidéo ont lieu en 3D sur écrans géants.

Dans le restaurant Chez Rémy, où tout est surdimensionné, une table prend la forme d'un couvercle de pot à confiture... Au menu? De la gastronomie française et des produits à 80% français, promet Disney.

L'exploitant Euro Disney a déboursé plus de 150 millions pour cette attraction inspirée des aventures de Rémy, petit rat gourmet se rêvant en grand chef d'un restaurant parisien et héros du film Ratatouille sorti en 2007.

Le groupe espère qu'elle dynamisera l'activité. Disneyland Paris reste la première destination touristique privée en Europe mais a néanmoins perdu un million de visiteurs l'an dernier, repassant sous les 15 millions.

L'investissement total dépasse les 200 millions d'euros, a appris l'AFP, un record dans le secteur des parcs d'attractions en Europe. Le projet a duré cinq ans et a mobilisé plus de 4.000 personnes.

"Ratatouille est un vrai pari. C'est la première fois que Disney prend le risque d'implanter une attraction majeure sans l'avoir d'abord testée dans un parc aux Etats-Unis", relève Sophie Huberson, déléguée générale du Snelac, le grand syndicat de la profession.

Ratatouille représente 200 emplois nouveaux (opérateurs, techniciens audio-vidéo, animateurs, serveurs, commis de cuisine...) chez Euro Disney, qui compte 15.000 salariés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires