Dix désagréments liés aux voyages

16/09/13 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Weekend

Même si les deux journalistes de voyage et blogueurs Nellie Huang et Alberto Molero adorent voyager autour du monde, ils signalent quelques petits désagréments liés à leur passe-temps préféré.

Dix désagréments liés aux voyages

© Reuters

1. La plupart des voyages (lointains) débutent par un vol et donc un aéroport, jusqu'à ce qu'il s'avère que le vol est en retard et qu'il faut attendre des heures, ou pire encore, manquer sa correspondance.

2. Un décalage horaire peut sérieusement gâcher le plaisir: l'après-midi on n'arrive pas à garder les yeux ouverts et la nuit on n'arrive pas à dormir.

3. On les rencontre partout: les commerçants qui essaient de vendre leurs biens et veulent à tout prix vous attirer dans leurs boutiques. La seule façon de leur échapper est d'éviter les endroits les plus touristiques.

4. Pour les voyageurs convaincus, il n'y a rien de plus énervant que les hordes de touristes. Il devient de plus en plus difficile de trouver des endroits où l'on est le seul étranger.

5. L'obtention d'un visa peut se transformer en parcours du combattant pour les pays aux règles non transparentes ou arbitraires.

6. Les auberges de jeunesse et les chambres partagées avec des inconnus peuvent être amusantes pour un séjour de courte durée. Mais vient toujours un moment où l'on éprouve un besoin immense de solitude et de vie privée.

7. Les aéroports ne sont pas aménagés pour dormir, mais il arrive à tous ceux qui voyagent régulièrement de devoir passer une nuit à l'aéroport. Rien de plus difficile que de trouver un endroit pour dormir confortablement.

8. S'il est normal de ne pas se laver tous les jours quand on fait une randonnée, après quelques semaines la sensation risque de devenir assez désagréable.

9. L'inconvénient des guides de voyage, c'est que tout le monde se rend aux mêmes endroits. Laissez donc de temps en temps tomber le guide et partez à l'aventure.

10. Où que l'on aille, il y a toujours un moment où l'on éprouve un besoin urgent alors qu'il n'y a pas de toilettes publiques à plusieurs kilomètres à la ronde. Ayez donc toujours un rouleau de papier toilette sur vous.

MS/Trad. CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires