Eruption en Islande: de nombreux vols annulés en GB

15/04/10 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Weekend

Plusieurs aéroports britanniques étaient fermés jeudi matin et de nombreux vols suspendus à Heathrow, près de Londres, première plateforme au monde en termes de passagers, alors qu'approchait un nuage de cendres provoqué par une éruption volcanique en Islande.

Eruption en Islande: de nombreux vols annulés en GB

© AFP

Plusieurs aéroports britanniques étaient fermés jeudi matin et de nombreux vols suspendus à Heathrow, près de Londres, première plateforme au monde en termes de passagers, alors qu'approchait un nuage de cendres provoqué par une éruption volcanique en Islande.

Plus de 150 vols ont été annulés à l'aéroport londonien de Heathrow ainsi que 108 à celui de Gatwick, dans le sud de la capitale, ont indiqué ces platformes. Plusieurs dizaines de vols ont été également annulés à Stansted et Luton, tous deux dans le nord de Londres.

L'ensemble des aéroports écossais ont été fermés (Aberdeen, Edimbourg et Glasgow) ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord. Le trafic était par ailleurs sévèrement réduit aux plateformes du nord de l'Angleterre (Manchester, Liverpool et Newcastle) ainsi que dans le centre (Birmingham), ont indiqué les aéroports concernés.

Ces restrictions ont été imposées par l'Air Traffic Control Service (NATS, contrôle aérien) après une alerte émise par le Met Office, les services météos, avertissant de la proximité d'un nuage de cendres qui pourrait très sévèrement limiter la visibilité et représenter un danger pour les réacteurs des appareils.

Le trafic était également perturbé, mais dans une moindre mesure, à Dublin, en République d'Irlande. "A la suite d'un bulletin du Met Office, le NATS a limité l'espace aérien britannique ce matin en raison de cendres volcaniques dérivant d'Islande à travers le Royaume-Uni", indique un avis diffusé sur les sites des aéroports concernés. Le Nats prévoit que le nuage de cendres atteindra le ciel britannique ce jeudi.

Un expert de MeteoGroup a expliqué que le nuage de cendres se dirigeait vers le sud, ce qui devrait l'amener au-dessus de l'Ecosse, du Danemark et de la Norvège. "Mais il est impossible de dire jusqu'où il ira au sud", a-t-il précisé, ajoutant qu'il "pourrait menacer ces régions jusqu'à jeudi ou vendredi".

L'éruption, tôt mercredi matin, d'un volcan au sommet du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande, a déjà provoqué la fermeture d'une grande partie de l'espace aérien de la Norvège et du nord de la Suède.

LeVifWeekend.be, avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires