Guy Pieters expose sa collection de sculptures poétiques signées Folon à Cannes

18/07/13 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Weekend

Les héros immobiles et poétiques du sculpteur belge Jean-Michel Folon, avec leur chapeau démodé et leur visage minimaliste, peuplent jusqu'à fin septembre les jardins de la Villa Domergue sur une colline résidentielle de Cannes.

Guy Pieters expose sa collection de sculptures poétiques signées Folon à Cannes

© DR

Les vingt-cinq sculptures présentées à Cannes, issues de la collection personnelle des galeristes et collectionneurs belges Linda et Guy Pieters, ont pour ambition de faire découvrir une oeuvre sculptée méconnue. "Son oeuvre, qui se veut universelle, n'en demeure pas moins inconnue du grand public", constate Frédéric Ballester, directeur du Centre d'art La Malmaison, à Cannes.

Folon, né à Bruxelles en 1934 et mort à Monaco en 2005, rêvait d'une exposition à Cannes, se souvient Frédéric Ballester qui l'a souvent croisé.

D'autres artistes belges comme Arne Quinze ou Koen Vanmechelen - ont investi cet été la Côte d'Azur grâce au grand marchand d'art flamand Guy Pieters.

"On vient envahir la Côte d'Azur, on fait un produit belge pour se relancer", lance le jovial Flamand Guy Pieters, dans son immense galerie rénovée de Saint-Paul de Vence qui rouvre ses portes en fanfare le 23 juillet après deux ans de fermeture, au pied de la célèbre Fondation Maeght.

Guy Pieters compte bien y faire briller ses protégés belges (Quinze, Vanmechelen et le polyvalent Jan Fabre) malgré le foisonnement d'expositions dédiées dans le Sud aux monstres sacrés Picasso, Matisse ou Chagall. "Ma plus belle amitié, c'est Jean-Michel Folon. Notre collaboration était une fête. C'était un homme extraordinaire et poétique", se souvient-il.

L'homme est né dans le village flamand de Laethem-Saint-Martin, qui attira des pionniers de l'art moderne au tournant du 20e siècle. Avant Saint-Paul, il a ouvert des galeries à Knokke-le-Zoute, tout en parcourant le monde. Plus d'un millier de collectionneurs internationaux, mais aussi ses artistes fétiches, se déplaceront pour son vernissage (et ses 60 ans) en juillet. Deux jours de fête, dont un déjeuner sur l'herbe dans sa maison de Saint-Paul.

Nos partenaires