Istanbul, le tunnel du Bosphore reliant l'Europe à l'Asie inauguré puis en panne

04/11/13 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Weekend

A l'occasion du 90e anniversaire de la fondation de la République turque, le tunnel sous marin reliant l'Europe à l'Asie vient d'être inauguré à Istanbul. Et déjà la panne.

Istanbul, le tunnel du Bosphore reliant l'Europe à l'Asie inauguré puis en panne

© AFP

Long de 13,6 km de long sous le Bosphore, ce tunnel est l'un des plus ambitieux projets d'infrastructures menés ces dernières années à l'initiative de l'Etat turc. Certains qualifient cette construction de "projet de pharaonique du régime islamo-conservateur turc" avec un coût estimé entre 2,5 et 3 milliards d'euros.

C'est environ 1,5 million de Stambouliotes qui voyageront quotidiennement via le tunnel Marmaray.

Le Marmaray mesure donc 14 km dont une portion immergée de 1.400 m, relie en quatre minutes les deux continents séparés par le détroit du Bosphore dans la mer de Marmara.

A partir de 2015 , le tunnel devrait être également utilisé pour les trains de longue distance et la première connexion entre l'Europe et l'Asie.

Le gouvernement turc espère que le tunnel ferroviaire fera partie d'un "Iron Silk Road " , prenant part au trafic entre la Chine et l'Europe.

Selon ses constructeurrs, le tunnel Marmaray serait sûr en cas de tremblements de terre. A noter que de nombreuses découvertes archéologiques ont été mises à jours pendant sa construction, rendant le travail plus difficile.

Première panne dès le lendemain

Au lendemain de son inauguration en grande pompe la semaine passée, le Marmaray a subi une première panne mercredi matin, forçant les passagers à achever le trajet à pied.

"Une coupure d'électricité de deux minutes survenue à 06H12 GMT a forcé les usagers à descendre d'un train" et marcher dix minutes sur les rails, sous le Bosphore, pour atteindre les sorties d'urgence, a précisé une responsable du ministère turc des Transports.

La panne est due au fait que mardi, jour de sa mise en service, "beaucoup de personnes ont appuyé sur les boutons d'arrêt d'urgence" ce qui a occasionné une panne de système mercredi.

Le trafic a repris 10 minutes après, a souligné la responsable, affirmant que "le fait de marcher dans le tunnel est prévu dans le protocole de sécurité".

"Le train était bondé avec au moins 1.400 personnes ce qui est sa capacité maximale", a-t-elle jouté.

Les détracteurs de ce projet avaient accusé le Premier ministre Erdogan d'avoir précipité son inauguration dans la perspective des élections municipales de mars 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires