Italie: les vallées oubliées de l'Ossola

31/08/16 à 12:57 - Mise à jour à 01/09/16 à 15:01

Source: Weekend

Région reculée du Piémont, à la fois sur le chemin de Milan et sur la route du sud, l'Ossola mérite plus qu'un simple arrêt pique-nique. Outre des atouts typiquement italiens, on savoure ici une cure d'oxygène, de nature et d'authenticité alpine.

Jusqu'il y a peu, l'agriculture et les activités minières - les carrières de marbre des environs ont fourni les matériaux nécessaires à l'édification de la cathédrale de Milan - suffisaient à faire vivre les habitants de l'Ossola, petite pointe d'Italie coincée entre Valais et Tessin. Mais comme de nombreux territoires plus isolés du continent, la région a souffert de l'exode rural et, aujourd'hui, on n'y compte plus les villages fantômes. Sur les hauteurs de Domodossola, le petit bourg d'Anzuno fut précurseur en la matière. Une appellation qui se traduit par " personne " et qu'il reçut au XVIIe siècle à la suite d'une terrible épidémie de peste ayant décimé l'entièreté de l'agglomération. Un nom qui lui colle décidément bien à la peau : bien que repeuplé et réoccupé, il est à nouveau vide depuis que ses quarante derniers habitants ont migré vers la ville il y a une trentaine d'années. 38% du territoire est désormais protégé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires