La célèbre prison d'Evine à Téhéran sera bientôt un parc

11/05/15 à 18:26 - Mise à jour à 18:28

Source: Belga

La célèbre prison d'Evine à Téhéran, connue pour la détention de nombreux prisonniers d'opinion avant et après la révolution islamique de 1979, sera transformée en parc public, a annoncé lundi le maire de la capitale iranienne Mohammad Bagher Ghalibaf.

La célèbre prison d'Evine à Téhéran sera bientôt un parc

© Reuters

Il y a deux mois, "nous avons fait une proposition au chef de l'autorité judiciaire pour transformer la prison d'Evine en parc public (...) Il a dit être prêt pour que la mairie et la justice négocient sur cette question. Nous pouvons arriver à un accord pour que la mairie prenne en charge une partie des frais", a déclaré M. Ghalibaf, cité par le site d'information de la mairie.

Des prisonniers politiques et de nombreux prisonniers de droit commun sont détenus dans la prison d'Evine, inaugurée il y a 44 ans. M. Ghalibaf a cité l'exemple d'une autre célèbre prison, celle de Ghasr située en plein coeur de Téhéran, "qui est devenue à la fois un musée et un parc public" après le transfert des prisonnier en dehors de la capitale. De nombreux activistes politiques, arrêtés notamment après les manifestations de protestation qui avaient été suivies la réélection contestée de l'ex-président Mahmoud Ahmadinejad en 2009, avaient été emprisonnés dans le vaste complexe pénitentiaire d'Evine, qui s'étend sur 43 hectares au flanc des montagnes du nord de Téhéran.

Ces dernières années, la mairie de Téhéran a multiplié les projets culturels et la création d'espaces verts, inauguré de vastes parcs ou des complexes sportifs, et fait construire des autoroutes et ponts pour améliorer le quotidien des Téhéranais. La capitale iranienne qui compte 12 millions d'habitants avec ses villes satellitaires est l'une des plus polluées et embouteillées du monde.

En savoir plus sur:

Nos partenaires