La très touristique péninsule du Cap ravagée par le feu

04/03/15 à 14:38 - Mise à jour à 09/03/15 à 10:49

Source: Belga

Des feux de brousse ravageaient mercredi pour la quatrième journée consécutive la péninsule du Cap, l'un des sites touristiques les plus visités d'Afrique du Sud.

Des centaines d'habitants des très chics villages côtiers ont été évacués dans la nuit de mardi à mercredi, emportant avec eux quelques effets et leurs animaux de compagnie. Depuis quatre jours, des maisons et un hôtel ont été détruits, et des milliers d'hectares carbonisés sur la péninsule, pointe sud-ouest de l'Afrique. Aucune victime n'a été signalée, mais des dizaines de personnes ont été prises en charge par les secours après avoir inhalé de la fumée.

D'importants effectifs de pompiers au sol, appuyés par des hélicoptères bombardiers d'eau, luttaient toujours contre les flammes, attisées par des vents violents depuis le début de la semaine. Le feu court sur l'épine dorsale montagneuse de la péninsule qui s'étend de la ville du Cap jusqu'au célèbre cap de Bonne Espérance. Les pompiers espéraient mercredi que la météo viendrait à leur secours et qu'un rafraîchissement de l'atmosphère changerait les conditions.

Les écoles ont été fermées et des embouteillages ont paralysé les routes qui permettent encore de gagner la ville du Cap. Dans certains quartiers, on ne distinguait mercredi matin que la boule orange du soleil noyée dans un épais rideau de fumée. Les organisateurs de la grande course cycliste "Cape Town Cycle Tour", une épreuve de 109 km prévue samedi qui attire cette année 35.000 participants, ont fait savoir qu'ils prendraient rapidement la décision de maintenir ou non le parcours côtier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires