Le Crowne Plaza liégeois, deuxième 5 étoiles wallon

01/08/11 à 11:12 - Mise à jour à 11:12

Source: Weekend

La Wallonie abrite désormais deux hôtels 5 étoiles: le Château du Lac à Genval et, depuis peu, le Crowne Plaza à Liège.

Le Crowne Plaza liégeois, deuxième 5 étoiles wallon

Le ministre du Tourisme, Paul Furlan, a remis vendredi au directeur

de l'établissement liégeois la plaque symbolisant l'entrée de l'établissement dans le tout haut de gamme de l'hôtellerie.

Cinq cent onze hôtels classés d'une à cinq étoiles sont répertoriés en Wallonie. Ils offrent quelque 2.675.000 nuitées par an et, pour la

plupart d'entre eux, sont de catégorie standard: deux ou trois étoiles.

"Si la Wallonie veut se positionner idéalement en matière touristique, le secteur de l'hébergement est essentiel. Or, aujourd'hui, il y a une insuffisance de lits en Wallonie", a expliqué M. Furlan (PS).

Selon lui, l'offre hôtelière doit se développer, ne fût-ce que pour faire face aux grands événements annoncés dans les années qui viennent - Mons 2015, bicentenaire de la bataille de Waterloo, Liège 2017 - mais aussi pour stimuler le tourisme d'affaires, qui réclame

généralement un standing de haut niveau.

Si la Wallonie ne compte que deux 5 étoiles, elle ne se situe toutefois pas dans une mauvaise moyenne par rapport au reste de la Belgique puisque la Flandre ne compte qu'un hôtel de cette catégorie, à Bruges, contre 16 à Bruxelles.

Les statistiques récentes du SPF Economie montrent qu'en Wallonie, le nombre de touristes avait progressé de 3,4% (2,7 millions) en 2010 mais que le nombre de nuitées avait diminué de 0,3% (6,5 millions), poursuivant un mouvement à la baisse. Le ministre et le Commissariat général au Tourisme (CGT) ont contesté ces chiffres. D'après les données dont ils disposent, le nombre s'est stabilisé. La différence réside peut-être dans l'hébergement de terroir qui ne serait pas repris dans les comptes fédéraux.

Les responsables du tourisme wallon relativisent toutefois la portée de ce recensement. "Il ne faut pas se focaliser sur les nuitées mais sur les dépenses moyennes d'un touriste. Or, ce que nous observons, c'est l'augmentation continue de ces dépenses", a expliqué le commissaire général au tourisme, Jean-Pierre Lambot.

M. Furlan a quant à lui rappelé que les responsables du tourisme en Wallonie travaillaient actuellement à l'élaboration de statistiques plus fiables.

LeVifWeekend.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires