Le "Future of the Fjords", le premier navire électrique au monde

01/06/17 à 17:33 - Mise à jour à 17:31

Source: Afp

Un ferry à propulsion totalement électrique devrait naviguer dans les célèbres fjords de Norvège à compter d'avril 2018, a annoncé son armateur jeudi.

Le "Future of the Fjords", le premier navire électrique au monde

© iStock

Il sera le premier navire électrique au monde totalement dépourvu de moteur à combustion, s'est félicitée l'ONG de défense de l'environnement Bellona.

Le catamaran de 42 mètres pourra transporter 400 passagers à la vitesse de 16 noeuds grâce à deux moteurs électriques de 300kW, a annoncé la compagnie The Fjords, son futur propriétaire, à l'occasion de Nor-Shipping, un salon sur le secteur maritime près d'Oslo.

Déjà en construction dans un chantier norvégien, il sera mis en service entre deux fjords, dont le Naerøyfjord, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Pourtant gros producteur de pétrole, la Norvège est en pointe dans l'électrification du transport. Elle est le leader mondial de la voiture électrique en nombre de véhicules vendus par habitant et devrait également lancer l'an prochain le premier caboteur 100% électrique et autonome au monde.

Jeudi, la Fédération des armateurs de Norvège a dévoilé de nouveaux objectifs pour contribuer à la réussite de l'accord de Paris visant à contenir le réchauffement climatique: les émissions de CO2 de la flotte norvégienne devront être divisées par deux d'ici à 2050 et être nulles en 2100, a indiqué la Fédération.

Le pays scandinave aux fortes traditions maritimes compte déjà depuis début 2015 un ferry à propulsion électrique, l'Ampere, d'une capacité de 350 passagers et 120 voitures. Mais celui-ci dispose d'une motorisation classique de secours, à la différence du "Future of the Fjords", souligne Bellona.

Le transport maritime "est un secteur où l'on peut dégager d'importantes économies de carburant grâce à l'électrification à la fois avec des solutions hybrides mais aussi avec du tout-électrique comme le +Future of the Fjords+", a déclaré le président de l'ONG, Frederic Hauge, à l'AFP.

"Il est clair que le coût des batteries diminue. C'est un peu cher aujourd'hui mais ça baisse", a-t-il souligné.

The Fjords exploite déjà un navire quasi-jumeau, le "Vision of the Fjords", aux lignes similaires mais à propulsion hybride (électrique-diesel), élu navire de l'année 2016 au salon international maritime de Hambourg.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos