Le Musée L ouvrira bientôt ses portes à Louvain-la-Neuve

25/08/17 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Le "Musée L" de l'université de Louvain ouvrira ses portes au public le 18 novembre prochain. Un projet unique qui lie patrimoine artistique et scientifique.

Le Musée L ouvrira bientôt ses portes à Louvain-la-Neuve

© UCL

Entre plafonds de 2,20 mètres, grandes envolées, béton et cuivre, l'atmosphère du Musée L est toute particulière. Il faut naviguer entre les oeuvres qui s'adaptent à l'architecture atypique du bâtiment. Construit par l'architecte Jacqmin, il vient de subir une rénovation durant plus de 2 ans et demi. Et le résultat est là. L'architecture est une oeuvre à elle seule et les collections sont d'autant mieux mises en valeur.

C'est le manque d'espace qui a motivé le déménagement du musée de la place Blaise Pascal à la place des Sciences, nous explique Vincent Blondel. Pari réussi puisque le musée se retrouve aujourd'hui avec près de 5000m² à sa disposition. La politique culturelle de l'UCL est telle que ce projet était presque une évidence pour l'université. Il s'agit du premier musée universitaire de Belgique de grande envergure. S'y mêlent patrimoine scientifique et artistique, provenant à la fois des professeurs de l'université et de donateurs privés. Cette alliance permet une variété dans les oeuvres exposées. C'est ce qui fait l'originalité du lieu, même si quelques difficultés se sont posées au niveau de la cohérence.

Dialogue entre les oeuvres

Contrairement à un musée thématique, la scénographie mise en place a pour but de créer une confrontation entre les oeuvres. Maarten Meevis, le scénographe, a pensé ce lieu comme une aventure. Une aventure tant au niveau du bâtiment que des collections. Il n'y a pas de sens de visite particulier. Les visiteurs déambulent entre les six étages, chacun avec sa propre ambiance, et les cinq thématiques qui organisent les expositions (permanentes et temporaires) : étonner, se questionner, transmettre, s'émouvoir et contempler. Avec deux collections maximum par étage, les pièces ne sont pas nombreuses, mais un roulement est prévu, toujours avec l'objectif est de créer une résonnance entre chaque oeuvre. Par exemple, la collection datant du Moyen Âge fait face à l'Antiquité pour créer un dialogue entre statues religieuses habillées pour une époque et nues pour la seconde.

En plus des activités et ateliers proposés, trois laboratoires sont installés pour permettre aux visiteurs de comprendre différentes techniques. Il y a le choix entre la sculpture, les gravures et les couleurs. Grâce à cette initiative et aux installations multimédias, le musée mise sur la transmission pour tous les publics.

Attention aux visiteurs venant en voiture, le centre de Louvain-la-Neuve est entièrement piéton. Quelques parkings sont à proximité du musée, mais le reste se fera à pied.

Nos partenaires