Le patrimoine religieux et philosophique wallon sera mis à l'honneur

05/09/16 à 16:05 - Mise à jour à 16:08

Source: Belga

Les Journées du Patrimoine wallon des 10 et 11 septembre mettront à l'honneur les lieux de culte religieux et philosophique de la Région. Le week-end sera officiellement lancé vendredi par un spectacle son et lumière 3D à l'ancienne abbaye de La Ramée (Brabant wallon).

Le patrimoine religieux et philosophique wallon sera mis à l'honneur

L'église Sainte Croix à Liège © BELGA

Plus de 920 sites seront ouverts gratuitement au public tout au long du week-end à l'occasion de cette 28e édition des Journées du Patrimoine. Si une large majorité d'entre eux sont liés à la religion catholique, les autres religions et courants philosophiques seront également au programme. Des croyances préhistoriques aux principales religions monothéistes, en passant par la laïcité, la franc-maçonnerie ou encore l'hindouisme, nombre de courants qui ont façonné l'identité de la Région seront représentés. A l'heure où les thèmes religieux suscitent "polémique et excès en tout genre", le choix est jugé osé par le président des Journées du Patrimoine, William Ancion. C'est effectivement la première fois que ces édifices de tous courants de pensée sont mis en valeur lors du week-end patrimonial annuel, une manière de rappeler la diversité qui a participé à l'élaboration des valeurs et de l'histoire wallonnes, selon Maxime Prévot.

Cette édition sera également marquée par les 40 ans des CPAS. Certains d'entre eux, désormais installés dans des bâtiments patrimoniaux, font aussi partie de la programmation. Dans le cadre de l'anniversaire de l'action sociale, un circuit retraçant son histoire dans la capitale wallonne et l'exposition "Pauvres de nous" seront notamment proposés à Namur.

Un chapitre important de cette édition 2016 des Journées du Patrimoine s'écrira également dans les abbayes de Wallonie grâce au rallye "Abbeys'Road" qui proposera de découvrir en voiture 10 des abbayes les plus exceptionnelles de la Région.

Parmi les endroits les plus insolites qu'il sera donné de visiter lors des Journées, on notera la grotte de Sclayn ou le sanctuaire de Bois des Noël de Matagne, habituellement fermés au public. Il sera également possible de découvrir le Bois des Rocs à Ittre, où la table des sorcières accueille encore chaque année des cérémonies païennes. A Durbuy, c'est un sanctuaire hindouiste qui ouvrira ses portes aux visiteurs, tandis qu'un spectacle de BD en live sera proposé en l'église Saint-Pierre de Huy. La cathédrale Notre-Dame de Tournai invitera elle les visiteurs à découvrir la taille de la pierre.

Outre les visites, quelque 641 activités seront donc organisées. Il y aura notamment des balades pédestres, à vélo ou en bus, des expositions, des conférences, des concerts, etc. Par ailleurs, une vingtaine de sites sont labellisés "Access-I", et assurent un encadrement adéquat aux personnes en situation de handicap. De plus, sept d'entre eux proposeront également des visites guidées adaptées aux malentendants, malvoyants, avec difficulté de compréhension ou en fauteuil roulant.

Entre 3.700 et 4.000 bénévoles seront mobilisés tout au long du week-end.

L'an dernier, la 27e édition des Journées du Patrimoine avait attiré quelque 300.000 curieux.

Nos partenaires