Le tourisme reprend des couleurs au Maroc

19/09/17 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Afp

Près de 6,5 millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et juillet 2017, un chiffre en progression de 8% sur un an qui marque une reprise de ce secteur clé de l'économie après plusieurs années de quasi-stagnation.

Le tourisme reprend des couleurs au Maroc

© iStock

Le nombre de touristes étrangers a progressé de 13,5%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont augmenté de 3%, a également indiqué le ministère du Tourisme, dont les chiffres sont relayés par l'agence de presse MAP.

Les arrivées en provenance d'Europe progressent sensiblement: Allemagne (11%), Pays-Bas (7%), Espagne et Italie (6% chacun).

Les marchés touristiques émergents, notamment asiatiques, maintiennent aussi une tendance positive, selon le ministère, avec même une augmentation spectaculaire de 406% pour la Chine.

Les nuitées dans les établissements touristiques classés affichent eux une hausse de 17% par rapport à fin juillet 2016. Cela concerne toutes les destinations dont les deux principaux pôles (+20% pour Marrakech, +16% pour Agadir).

Les recette générées par les touristes étrangers se sont élevées à 34,38 milliards de dirhams (environ 3 milliards d'euros) à fin juillet, contre 32,97 milliards de dirhams un an auparavant (+4,3%).

Enfin, le trafic aérien a également enregistré "un record de fréquentation" en août, avec près de 2,2 millions de passagers (+11,77% par rapport à août 2016), a annoncé mardi l'Office national des aéroports (ONDA).

Après une année 2016 difficile --avec une hausse annuelle de seulement 1,5% du nombre de touristes, soit 10,3 millions- ces chiffres confirment une reprise déjà anticipée par les spécialistes du secteur.

Les Français constituent toujours -et de loin- le premier contingent avec près d'un tiers des arrivées, suivis des Espagnols, des Britanniques et des Allemands.

Le tourisme est un secteur clé de l'économie marocaine, qui pèse près de 10% de la richesse nationale. Avec les exportations et les transferts financiers des MRE, il est l'une des principales sources de devises et son deuxième employeur.

Au début des années 2010, le Maroc s'était fixé pour objectif d'atteindre les 20 millions de visiteurs en 2020, avant d'être contraint de renoncer à ce plan du fait de la morosité économique en Europe et de l'instabilité régionale, dont ont pâti toutes les destinations de la rive sud de la Méditerranée.

Nos partenaires