Le tourisme spatial selon Richard Branson

29/07/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Le milliardaire a dévoilé la version finale de son vaisseau griffé "Virgin Galactic".

Le tourisme spatial selon Richard Branson

© Reuters

Le tourisme spatial n'est plus une utopie. Hier, en Californie, le milliardaire britannique Richard Branson et l'ingénieur américain Burt Rutan ont en effet dévoilé la version finale de leur vaisseau porteur censé lancer un engin touristique dans l'espace à l'horizon 2010 sous la bannière "Virgin Galactic".

Le premier avion baptisé "WhiteKnightTwo" est sorti d'un hangar de l'aéroport de Mojave, au nord de Los Angeles, où est installée Scaled Composites, l'entreprise de Burt Rutan. Il s'agit du plus grand aéronef au monde en composites, selon Virgin Galactic. Son envergure est de 43 mètres et il pourra voler à une altitude de 50 000 pieds (soit plus de 15 km).

Décollant comme un avion classique, cet engin transportera "SpaceShipTwo" entre ses deux fuselages avant que celui-ci se propulse au-delà de l'atmosphère avec ses six passagers à bord. Virgin Galactic a estimé que "WhiteKnightTwo" effectuerait son premier vol à l'automne 2008 et transporterait "SpaceShipTwo" pour la première fois en 2009.

Une fois opérationnel, à l'horizon 2010, "SpaceShipTwo" volera à 120 km au-dessus de la Terre, pendant un quart d'heure en apesanteur. Le prix du billet a été fixé à 200 000 dollars et quelque 200 personnes se sont déjà inscrites, selon Richard Branson. Virgin Galactic doit à terme opérer depuis un "astroport" dans le sud du Nouveau-Mexique qui est en cours de construction.

F.B. avec Belga

Nos partenaires