Les Berlinois refusent l'aménagement commercial de l'ex-aéroport de Tempelhof au profit des loisirs de plein air (vidéo)

26/05/14 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Weekend

Les électeurs berlinois ont rejeté dimanche le projet d'aménagement de l'ex-aéroport de Tempelhof, symbole de la Guerre froide, lors d'un référendum d'initiative populaire.

Les Berlinois refusent l'aménagement commercial de l'ex-aéroport de Tempelhof  au profit des loisirs de plein air (vidéo)

© Reuters

Selon les premiers résultats rendus publics par la ville, près de 65% se sont prononcés contre le projet du gouvernement de la ville-Etat de Berlin qui souhaitait construire des espaces commerciaux, bureaux, logements et équipements publics sur environ un tiers des 300 hectares de ce gigantesque espace.

"Le référendum sur Tempelhof a donné un résultat clair qui doit être accepté", a déclaré le maire social-démocrate, Klaus Wowereit.

"Il est regrettable qu'un aménagement modéré, au service du logement, ne soit désormais plus possible mais c'est la voix des citoyens qui compte et ce vote ne doit pas être remis en question", a-t-il ajouté.

Fermé en 2009, l'ancien aéroport, construit sous le nazisme et symbole du Pont aérien qui a alimenté la ville pendant le blocus soviétique de 1948-49, a été rouvert au public en 2010 et est depuis devenu le temple du loisir de plein air berlinois.

Plusieurs dizaines de personnes célébraient sur le site et en musique dimanche soir la victoire de l'initiative citoyenne "100% Tempelhofer Feld" à l'origine de ce référendum, selon une vidéo postée sur son site internet.


L'association née dans les quartiers entourant l'aéroport et qui critiquait un projet conçu "pour les investisseurs" et non "pour la majorité des Berlinois" était parvenue à rassembler plus que les 174.000 signatures nécessaires pour organiser ce type de consultation à Berlin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires