Les 'cadenas d'amour' en images

14/09/12 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Serbie, 1914. Deux amants, Relja et Nada, scellent leur amour sur un pont de Vrnja?ka Banja. Déporté en Grèce pour y combattre les forces belligérantes, Relja y tombe éperdument amoureux d'une fille de Corfu. Nada meurt de chagrin en apprenant la nouvelle. La destinée brisée de la jeune fille effraie les habitantes de Vrnja?ka : bien décidées à conserver l'amour de leur cher et tendre, elles gravent de petits cadenas à leurs noms pour ensuite les accrochés au pont où Relja et Nada avaient pour habitude de se retrouver. C'est de cette triste légende que découlerait la tradition des 'cadenas d'amour' que l'on retrouve aux quatre coins du monde depuis des décennies. Une coutume qui connait un second souffle depuis 2007 avec la publication de Ho voglia di te, de l'auteur italien Federico Moccia. Adapté au cinéma sous le titre I want you, le roman retrace l'histoire de deux amoureux qui accrochent un cadenas au Ponte Milvio avant de jeter la clé dans le Tibre.

Un exemple suivit par des milliers d'amoureux. Au point qu'aujourd'hui, le lampadaire central du pont a cédé sous le poids de milliers de 'cadenas d'amour'. Il a pu être remplacé, mais les autorités romaines, furieuses, craignent désormais l'effondrement de l'édifice.

MS

Nos partenaires