Les étoiles des hôtels ne sont pas équivalentes en Europe

06/08/10 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Weekend

Les étoiles des hôtels ne sont pas équivalentes d'un pays à l'autre de l'Union européenne, selon un rapport du réseau des centres européens de consommateurs (ECC-Net). Les différents systèmes de classifications des hôtels en Europe empêchent les touristes de comparer les lieux où ils désirent résider pour les vacances.

Les étoiles des hôtels ne sont pas équivalentes en Europe

© Thinkstock

"En regardant les différents systèmes en oeuvre dans les 27 pays de l'Union et en Norvège et en Islande, on ne peut que conclure que les divergences de classification empêchent les touristes et les entreprises de comparer les hôtels de façon transparente", notent les auteurs de ce rapport.

Si des pays ont imposé le respect de certains critères, d'autres ne connaissent qu'un régime volontaire défini par le secteur hôtelier lui-même. Dans certains pays, un hôtel doit répondre à une liste de critères précis pour figurer dans une catégorie tandis que dans d'autres il s'agit d'une cotation moyenne. De plus, les critères ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre.

Une innovation belge En raison de ces différences, la Belgique a introduit une innovation législative consistant à imposer aux voyagistes de donner eux-mêmes des informations adéquates sur les hôtels offerts. Ils peuvent être tenus responsables en cas d'informations trompeuses.

Pour l'eurodéputé belge Marc Tarabella (PS), qui a relayé vendredi le rapport d'ECC-Net, la situation actuelle n'en est pas moins "totalement inacceptable dans un marché intérieur où la libre circulation des citoyens devrait leur garantir des critères de qualité comparables". "Une fois de plus, c'est le flou qui prédomine. Les institutions doivent remédier à cela en tendant vers une harmonisation", a-t-il avancé dans un communiqué.

Le secteur hôtelier lui-même n'est pas unanimement favorable à une harmonisation. Si les hôtels de certains pays d'Europe du nord et centrale (Autriche, Tchéquie, Allemagne, Hongrie, Pays-Bas, Suède et Suisse) se sont fédérés au sein de l'initiative Hotelstars, qui établit une classification standard, d'autres sont plus réticents.

Selon la fédération européenne HOTREC, citée dans le rapport d'ECC-Net, "le besoin de standardisation des services, et en particulier des services d'hospitalité, n'est pas aussi évident que pour les biens industriels".

"L'hétérogénéité est un élément compétitif essentiel dans l'industrie de l'hospitalité. Dans nos services, la diversité reflète des cultures, des approches et des situations géographiques différentes, et constitue un attrait majeur pour les clients. La plupart d'entre eux ne souhaitent pas trouver des conditions standardisées partout où ils voyagent", assure l'HOTREC.

Weekend.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires