Les fleurs à l'honneur dans les musées namurois durant l'été

05/08/18 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Belga

Namur a dédié cet été caniculaire aux fleurs. C'est ainsi que le "Musée Rops" propose, jusqu'au 23 septembre, une exposition intitulée "Fleurs lascives" et qui aurait certainement fait le bonheur du graveur, dessinateur, peintre et illustrateur Félicien Rops (1833-1898), lui qui fut notamment proche de Charles Baudelaire, l'auteur des "Fleurs du Mal".

Les fleurs à l'honneur dans les musées namurois durant l'été

© Fleurs Namur

En partant de l'intérêt porté aux fleurs par Rops mais, plus largement, de l'engouement de la bourgeoisie du XIXe siècle (cible privilégiée de l'artiste) pour les plantes, les serres et les jardins, l'exposition met en scène les liens qui se tissent entre curiosités botaniques et représentations artistiques, entre sciences et arts.

Inspirés, en quelque sorte, par le discours scientifique de l'époque, certains artistes "fin-de-siècle" vont développer une véritable passion pour les fleurs, notamment pour celles qui étaient dans l'air du temps, comme l'orchidée, le lys, l'iris et la rose.

Les Symbolistes vont aller beaucoup plu loin, réinventant carrément les fleurs en les transformant en fonction de leur forme érotique suggestive. Les peintures, dessins, sculptures et photographies sélectionnés pour cette exposition sont mis au regard des revues horticoles les plus emblématiques de l'époque, mais aussi d' herbiers, d'ouvrages scientifiques et d'extraits littéraires.

Pour sa part, le Musée des Arts décoratifs de Namur expose, pendant la même période et aux "Bateliers", plus précisément dans le splendide décor de l'ancien Hôtel particulier des comtes de Groesbeeck et des marquis de Croix, des oeuvres du XVIIIe et XIXe siècles illustrant le thème floral et mises en dialogue avec des créations d'artistes contemporains. En ce mois d'août, l'exposition, intitulée "Fleurs plaisantes" s'étend au jardin à la française du musée avec des créations actuelles.

Le Musée des Arts anciens de Namur-Trésor d'Oignies (TreM.a), établi dans l'ancien Hôtel de Gaiffier d'Hestroy, propose, quant à lui et jusqu'au 2 septembre, une exposition intitulée "Fleurs apprivoisées" et qui présente, par le biais de textes.

Belga

Nos partenaires