Les îles du Cap-Vert profitent de la perte de popularité de l'Egypte

16/12/13 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Weekend

Les voyageurs belges ayant délaissé l'Egypte pour passer leurs vacances de Noël au soleil, ce sont les îles du Cap-Vert qui se distinguent particulièrement cet hiver, indiquent lundi les tour-opérateurs Thomas Cook et Jetair.

Les îles du Cap-Vert profitent de la perte de popularité de l'Egypte

© Peter Adams/Getty Images

En outre, comparativement à 2012, nos ressortissants ont réservé davantage de séjours à la montagne durant les deux semaines encadrant les fêtes de fin d'année. L'Egypte a été la proie en 2013 de troubles intérieurs qui ont conduit, il y a quelques mois, le SPF Affaires étrangères à émettre un avis de voyage négatif. En conséquence, le pays des Pharaons a perdu sa place de destination la plus prisée des Belges pour passer les vacances de Noël au soleil.

Le Cap-Vert en profite pour rejoindre l'Espagne avec les îles Canaries, la Turquie, la Tunisie, le Maroc et donc l'Egypte dans le classement des destinations où le voyageur noir-jaune-rouge aime particulièrement se rendre en hiver. "On compte cette année quatre fois plus de vols pour les îles cap-verdiennes", constate ainsi Thomas Cook.

Pour les destinations plus lointaines, ce même tour-opérateur remarque que les Belges privilégient alors des séjours alliant soleil, farniente et culture en se rendant principalement en Thaïlande et à Cuba.

Les sports d'hiver ont, eux aussi, la faveur des vacanciers. Les réservations sont ainsi en augmentation durant la quinzaine de Noël. Ce phénomène s'explique par un congé de détente (carnaval) qui, contrairement à l'année passée, tombe en même temps que les vacances françaises. "Il y aura donc plus de monde sur les pistes et le prix des vacances sera plus élevé", explique-t-on chez Jetair.

Enfin, en ce qui concerne les city-trips, Londres ravit et reprend la première place à Paris, devant Barcelone.

En savoir plus sur:

Nos partenaires