Les tarifs des hôtels brugeois en baisse depuis quatre ans

08/05/12 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Weekend

Le coût moyen des nuitées en hôtel ne cesse de chuter à Bruges depuis ses quatre dernières années, pour tomber à 78,42 ¤ en 2011. Seuls les hôtels cinq étoiles semblent épargnés par ces réductions.

Les tarifs des hôtels brugeois en baisse depuis quatre ans

© Thinkstock

Voici ce qui ressort du panel 'Hotelrapport 2011'. Le sondage compare les chiffres d'une bonne centaine d'hôtels gantois, brugeois et anversois.

D'après Thierry Lemahieu, président de l'a.s.b.l. 'Hotels Regio Brugge', la récente chute des tarifs d'hôtels à Bruges serait due "à l'ouverture, l'année dernière, d'un hôtel à bas budget dans le quartier de la gare ; et à l'implantation d'une série de nouveaux quatre étoiles qui jouent sur les prix pour se lancer".

Le sondage le révèle en outre : ce sont les hôtels gantois qui rassemblent les données les plus optimistes. A Gand, le prix moyen d'une nuitée en hôtel s'élève en effet à 92,73 ¤. Nous recommandons donc aux touristes de réserver leur chambre sur Anvers : là, le coût moyen à la nuitée n'atteint que 79,24 ¤. En 2011, passer une nuit à l'hôtel à Bruges, à Anvers ou à Gand revenait en moyenne à 81,5 ¤ - petit-déjeuner et TVA exclus.

"Malgré une série d'investissements récents dans un segment plus coûteux, les hôtels gantois profitent encore d'un bon taux d'occupation et leurs tarifs restent élevés", a précisé l'échevin gantois au Tourisme Lieven Decaluwe (Pro Gent). Le politicien considère l'augmentation du nombre de chambres gantoises comme un projet envisageable, particulièrement dans la catégorie 'hôtels petits prix'.

En 2011, le degré global d'occupation des chambres d'hôtel 1,2, 3 et 4 étoiles s'élevait à 68 % - Bruges, Anvers et Gand confondues. C'est le taux d'occupation des hôtels gantois (74,48%) qui est le plus élevé. La ville de Jacob van Artevelde y est suivie par Bruges (70,31%) et, enfin, par Anvers (64,45%).

Belga/MS

Nos partenaires