Les villes européennes ont continué à attirer plus de touristes

07/03/16 à 11:45 - Mise à jour à 11:52

Source: Afp

European Cities Marketing annonce une augmentation du tourisme urbain de 4,2 % en 2015. Londres, Paris et Rome occupent les trois premières places : le tourisme en provenance de Chine s'accroît de 32 %, tandis que l'Italie et la Russie sont à la peine.

Les villes européennes ont continué à attirer plus de touristes

À elles deux, Londres et Paris ont enregistré environ 100 millions de nuitées et continuent de mener le secteur du tourisme urbain en Europe. © DR

European Cities Marketing met ainsi au jour un aspect dominant et dynamique du tourisme européen : depuis des années, le tourisme urbain continue à augmenter deux fois plus vite que le tourisme des nations. D'après les résultats préliminaires du rapport d'analyse comparative d'European Cities Marketing, les villes européennes ont maintenu leur tendance de croissance élevée, avec un nombre total de nuitées en augmentation de 4,2 % en 2015.

Les nuitées des touristes étrangers ont augmenté à un rythme encore plus rapide (+4,4 %) que les nuitées des visiteurs nationaux (+4,0 %).

Les données préliminaires sont tirées des résultats concernant 61 des 110 villes, et représentent un total de 373,9 millions de nuitées.

Les villes les plus performantes

À elles deux, Londres et Paris ont enregistré environ 100 millions de nuitées et continuent de mener le secteur du tourisme urbain en Europe, en termes de nombre total de nuitées en 2015. Une baisse de 2,1 % pour Paris est principalement imputable aux attaques terroristes. Berlin a réussi à conserver la troisième place parmi les cinq villes les plus performantes, dépassant pour la première fois le cap des 30 millions de nuitées. Rome occupe la quatrième place.

Dans le duel extrêmement serré pour la cinquième place, après deux années de classement en sixième position, Madrid a dépassé Barcelone, avec une croissance de +8,7 %. Parmi les 10 villes européennes les plus importantes en termes de nuitées des touristes étrangers, les villes suivantes ont affiché une croissance supérieure à la moyenne : Madrid (+12,8 %), Berlin (+9,1 %), Budapest (+6,9 %), Prague (+7,0 %), Vienne (+6,1 %) et Rome (+4,7 %).

Les principaux marchés sources de touristes sont l'Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni ; la Chine demeure le marché affichant la plus forte croissance, tandis que l'Italie et la Russie sont en recul.

L'Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni arrivent une fois de plus en tête de la liste des marchés sources, représentant 28 % des nuitées dans les villes européennes. La Chine demeure le marché affichant le plus fort dynamisme, avec un taux de croissance (+32 %) ayant plus que doublé par rapport à 2014. Après un rétablissement prometteur en 2014, les nuitées en provenance d'Italie ont à nouveau chuté de 5,3 %. Les nuitées Russes ont de nouveau diminué de façon spectaculaire (-31 %), mais ce déclin a été compensé par une croissance dynamique des nuitées en provenance du Royaume-Uni (+8,1 %) et des États-Unis (+7,1 %).

Ces résultats constituent une preuve convaincante de l'importance économique du tourisme urbain d'aujourd'hui. Les villes sont devenues des points d'entrée incontournables concentrant la majorité du tourisme européen, en particulier celui des segments lucratifs, et donc hautement désirables, des courts séjours, des congrès et des conventions.

Nos partenaires