Miami Beach fête son 100e anniversaire

27/03/15 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Belga

Plusieurs milliers de personnes ont déferlé jeudi dans le quartier Art déco de Miami Beach pour célébrer sous un soleil radieux le centenaire de la station balnéaire américaine, avec une fête de rues et un concert sur le sable blanc.

Miami Beach fête son 100e anniversaire

Quartier Art Déco de Miami Beach © iStockphoto

"Joyeux centenaire, Miami Beach", s'égosillait dans un porte-voix l'animateur d'un des nombreux bars installés sur Ocean Drive, l'avenue qui longe la longue plage où se succèdent bars, hôtels et restaurants et qui avait été fermée à la circulation pour la journée.

Mojito ou bière en main, à vélo ou à pied, en maillot de bain ou pas, des centaines de personnes ont pris place sur le sable pour assister au concert réunissant Andrea Bocelli, Gloria Estefan et Barry Gibb, des Bee Gees.

La station balnéaire, conçue par un groupe d'investisseurs, a connu sa première et éphémère splendeur dans les années 1920, quand elle a commencé à attirer les riches et célèbres, avant d'être très endommagée par un ouragan en 1926 puis frappée par la Grande Dépression.

Grâce à ses kilomètres de plages de sable blanc, une vie nocturne inégalée, une des plus fortes concentrations d'édifices Art déco et de grandes foires d'art comme Art Basel, Miami Beach est devenue au fil des ans un aimant à touristes: 14,5 millions de personnes l'ont visitée l'an dernier.

Les festivités du centenaire devaient durer une semaine avec notamment la célébration d'un mariage géant de 50 couples sur la plage, une fête de drag-queens, des rétrospectives de photos de la ville et de très nombreuses soirées.

Mais la ville a également tourné le regard vers son avenir: une conférence sur la montée du niveau des océans à cause du changement climatique a été organisée par la mairie. Ces cinquante dernières années, le niveau de la mer en Floride a grimpé de 12 à 20 centimètres, et la tendance s'accélère, ont prévenu des experts. Et il pourrait s'élever de 20 à 60 cm supplémentaires d'ici 2060, alors que la majorité de la ville n'est qu'à 1,2 m au-dessus de l'océan.

En savoir plus sur:

Nos partenaires