Miami épate les galeries

09/10/09 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Weekend

Miami n'est pas qu'une station balnéaire pour beautiful people. Avec Art Basel, première foire d'art contemporain made in USA, la ville s'est muée en capitale de l'avant-garde de l'art et du design.

Miami épate les galeries

Il y a peu, Miami se résumait à son ciel bleu azur, à ses longues plages de sable blanc peuplées de seniors argentés et à ses soirées à la démesure assumée, mâtinées de sensualité... Bref, à une somme de clichés ensoleillés au royaume du bling-bling. Exit ces poncifs! Depuis qu'elle reçoit le deuxième plus grand Salon du livre, en mars, et la plus importante foire d'art contemporain sur le continent américain, Art Basel Miami, en décembre, la ville s'est muée en capitale culturelle. Après avoir lifté ses immeubles Art déco, les quartiers de Wynwood et du Design District, en pleine transformation, deviennent l'épicentre de l'avant-garde de l'art. "The place to be" pour les galeries et les boutiques les plus en vue, d'Artemide à Kartell, de Marni à Christian Louboutin, qui inaugure d'ici à fin novembre son premier magasin. Autant dire que cette destination balnéaire, sensuelle et festive où le farniente est érigé en art de vivre est la destination incontournable.

Nos hôtels préférés

Vintage - Pelican Hotel
Ce petit bijou des années 1940, sur Ocean Drive, a su résister au luxe parfois tapageur du boulevard du front de mer. Passé le restaurant style diner, cet hôtel dévoile ses charmes. Les 28 chambres, restées dans leur jus, sont décorées de meubles vintage. Même les salles de bains ont gardé leur lavabo et leur carrelage d'origine. Petit détail: le prix de la chambre inclut la location de deux matelas et d'un parasol sur la plage.
A partir de 81¤ environ la chambre double, sans petit déjeuner.
826 Ocean Drive, Miami, 001-305-673-33 73, www.pelicanhotel.com.

People - The Hotel
Au coeur du quartier Arts déco, cet hôtel réaménagé par le fameux designer américain Todd Oldham n'a perdu ni son âme, ni ses mosaïques, ni ses lustres d'époque. Est-ce son cachet, l'atmosphère très friendly qui s'en dégage ou la qualité du service, toujours est-il que ce boutique hotel voit défiler bien des people, de Mick Jagger à Susan Sarandon, en passant par Claudia Schiffer ou Madonna. Mention très spéciale au restaurant The Wish, qui fait terrasse comble tous les soirs, et à sa carte de cafés, exclusifs, millésimés.
Chambres à partir de 100¤ environ sans petit déjeuner.
8th Street et Collins Avenue, 001-305-531-2222, www.thehotelofsouthbeach.com

Hédoniste - Le Gansevoort
L'un des derniers hôtels de Collins Avenue et l'un des plus courus de la ville. Comme à New York, cet établissement attire une clientèle branchée, hédoniste et décontractée. Dès l'entrée, le regard est happé par l'aquarium de 15 mètres de longueur avec ses requins nains. La piscine sur le toit fait aussi beaucoup parler d'elle. Sa terrasse est devenue l'un des perchoirs les plus prisés de la ville, surtout les soirs où des DJ viennent mixer. Outre ses 334 chambres au chic contemporain, le Gansevoort est également réputé pour son spa et sa salle de gym, la plus grande de South Beach, fréquentée par de nombreux beautiful people.
A partir de 252¤ environ la chambre sans petit déjeuner. 2377 Collins Avenue, 001-305-604-1000, www.gansevoortsouth.com

Les restos, les bars du moment

Bond St
Un resto sans frime ni chichis, où la qualité des sushis est irréprochable et où les mélanges sont ultracréatifs. Makis au crabe d'Alaska ou au saumon fumé, tempuras à la langouste, rouleaux d'huîtres: tout est délicieux et d'une fraîcheur exceptionnelle. Attention, à partir de 21 heures, la table d'hôte est prise d'assaut.
40¤ environ. Townhouse Hotel, 150 20th Street, Miami, 001-305-534-3800.

Ola
Après New York et Philadelphie, le chef américano-cubain Douglas Rodriguez revient à South Beach. Parfaitement maîtrisés, ses ceviches au thon et au saumon, à la langouste ou aux crevettes, ou encore à la tomate et au pop-corn illustrent la diversité culturelle de la région. Service très attentionné et pain maison exquis.
Repas: environ 25¤. The Sanctuary Hotel, 1745 James Avenue, 001-305-695-9125.

Garcia's Seafood Grille
Une formidable cantine cubaine campée sur les bords de la rivière. Cet ancien hangar à poissons monté sur pilotis est très prisé des cols blancs et des familles de Latinos. Sur de grandes tables en bois, la famille Garcia vous sert sans tralala les meilleures pinces de crabe de la ville, de délicieux calamars frits, des ceviches de loup de mer ou des filets de yellowtail grillés.
Repas autour de 15¤. 398 NW North River Drive, Downtown, 001-305-375-07-65.

Joey's
Le seul et unique restaurant de Wynwood, le quartier des galeries. Sur sa terrasse défile toute la planète arty: de la famille Rubell à Emmanuel Perrotin, en passant par Matt Damon, qui viennent s'attabler autour d'une salade de poulpes ou d'une pizza aux figues et au gorgonzola. Une carte fraîche et audacieuse réalisée avec maestria par un jeune chef vénitien.
Pizzas à partir de 7¤ environ. 2506 NW 2nd Avenue, Wynwood Miami, 001-305-438-0488.

Les bars

Le Skybar de l'hôtel Shore Club
Un bar à ciel ouvert avec de grands divans en soie brodée, des loupiotes dans les arbres et un jardin étagé jusqu'à la piscine, en contrebas. Les samedis et dimanches soir, la jeunesse dorée vibre au rythme de mixs de DJ.
Mojito à partir de 10¤ environ. 1901 Collins Avenue, 001-305-672-2000.

Le Raleigh
Brigitte Bardot, Marilyn Monroe ou Kim Novak ont fait la réputation de ce palace, qui reste l'un des plus chics de So.Be. Aujourd'hui, vous y croiserez peut-être Madonna ou Scarlett Johansson. Si vous n'y dormez pas (à partir de 200¤ environ), sirotez un verre au bar Martini, qui a conservé son comptoir et ses banquettes en moleskine rouge. Ou allez croquer un club sandwich autour de la piscine, dont l'accès est gratuit du lundi au jeudi.
1775 Collins Avenue, Miami Beach, 001-305-534-63-00.

Les collections et les galeries à ne pas manquer

The Margulies Collection
S'il n'y avait qu'une collection privée à voir à Miami, ce serait celle-ci. Située dans un ancien hangar, elle surpasse par sa qualité bien des musées publics et rassemble plus de 4 500 oeuvres du xxe siècle, essentiellement des sculptures, des photos et des vidéos superbement mises en scène. Les bests: des photos de Helen Levitt de 1950, une vidéo de Takeshi Murata de 2003, une sculpture d'Ernesto Neto de 2001.
Ouverte du mercredi au samedi. 591 NW 27th Street, Wynwood, 001-305-576-1051.

Rubell Family Collection
C'est l'autre grande collection privée de la ville. Toujours à l'affût de nouveaux talents, la famille arpente la planète pour dénicher de jeunes artistes avant qu'ils soient connus et reconnus. Installations vidéo, sculptures lumineuses et peintures cohabitent dans cet espace de 400 mètres carrés. On regrette que l'accueil ne soit pas plus chaleureux.
7¤ environ. 95 NW 29th Street, Wynwood, 001-305-573-60-90
La Miami Design Preservation League
Cette association met à la disposition des amateurs un Audioguide en français pour découvrir les façades les plus spectaculaires du quartier Art déco. Une bonne façon d'apprécier à son rythme ces bâtiments entre la 6e et la 23e Rue, sans la pesanteur d'un groupe.
Casques en location pour 10¤ environ. Official Art Deco Gift Shop. Entrée au 12th Street, Miami Beach, 00-305-531-3484

La galerie Gary Nader
Puissante et internationalement reconnue, cette galerie représente des pointures comme Damien Hirst, Roberto Matta, Frank Stella et Sam Francis. Sur les cimaises, on peut aussi admirer des toiles de Picasso ou de Matisse. Mais la réputation de Gary Nader tient également à la qualité de ses artistes latino-américains, dont les peintures ou les sculptures de Fernando Botero.
62 NE, 27th Street, Wynwood, 001-305-576-0256

Hélène Lamarque
Après la rue Vaneau, cette Française a migré à Miami en 2008. Elle y présente à partir de mi-novembre une exposition de groupe: Anish Kapoor, François-Xavier Fagniez et une sélection bien sentie de jeunes artistes indiens. Convivial, l'espace possède un patio avec un salon d'extérieur pour prolonger rêveries ou discussions.
125 NW, 23 rd Street, Wynwood, 001-305-576-6095.

Shopping

The Webster
Un trio de choc, constitué de Milan Vukmirovic (directeur artistique de Trussardi), de Laure Hériard-Dubreuil et de Frederic Dechnik (un ancien de la maison Yves Saint Laurent), a inauguré le premier vrai concept store de Miami. Nichée dans un immeuble Arts déco classé, cette méga-boutique multimarque rassemble le meilleur des collections de la saison, de Lanvin à Margiela en passant par Balenciaga.
1220 Collins Avenue, 001-305- 674-7899 ou 001-305-766-2877.

Tomas Maier
Bougies Dyptique, eaux de Cologne Santa Maria Novella, parfums Serge Lutens, beaux livres... Entre boutique et galerie, Tomas Maier présente une sélection bien sentie d'odeurs, d'accessoires et de vêtements au rez-de-chaussée et réserve le premier étage à des expos photo.
170 NE/40th Street, 001-305-576-83-83

Bien-être

Le spa de l'hôtel Standard
D'inspiration scandinave, cet hôtel très "holistique" possède l'un des meilleurs spas de la ville. Cascades à ions négatifs, salle de jets sonorisée par des DJ, bar à boue, hammam en marbre... le luxe tient à la qualité des équipements. Quant à la manucure, elle bat toutes les autres à plates coutures.
Entrée à la journée: 27¤ environ en semaine, 35¤ environ le week-end.
40 Island Avenue, Miami Beach, 001-305-673-1717.

Sylvie Wolff

Nos partenaires