Pérou chapitre1 : A l'école, pour la vie.

10/06/10 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Weekend

Embarquement immédiat, sur le vol KL 743, direction Cusco, Pérou.

Pérou chapitre1 : A l'école, pour la vie.

© Wouter VanVaerenbergh

Survoler la cordillère des Andes, atterrir à 3 400 mètres d'altitude dans cette ancienne capitale de l'empire Inca et sauter dans un minibus qui cahote sur la piste vers Huillque. Là, au plus près des nuages, quelques maisons en terre entourent un bâtiment propret, peint en jaune et appelé La Campanitas. Bienvenue à l'école maternelle du village. La cloche a sonné, c'est l'heure de s'installer sur les petites chaises en bois, de prendre les présences en quechua, la langue des Incas, toujours vivante, d'apprendre quelques mots d'espagnol et de chanter une chansonnette qui parle de "bien se laver les mains et les dents". Tout à l'heure, ce sera la récré, on ira jouer dans le pré, manger des pommes de terre cuites au feu de bois et se dire que l'école, vu d'ici, c'est drôlement bien.


"Chaque enfant compte" Au Pérou, plus de 60 % des enfants de moins de 5 ans ne vont pas à l'école.

Dans la région de Cusco, les organisations Plan Belgique et Plan Pérou concentrent leurs efforts, surtout dans les zones rurales andines. Pour permettre aux enfants d'aller à l'école maternelle. Pour sensibiliser les parents à l'importance de l'éducation et de l'hygiène. Pour former les enseignants. Pour construire et rénover les écoles. Pour fournir du matériel scolaire.

Depuis 2000, Le Vif Weekend et Knack Weekend soutiennent les projets de Plan Belgique, qui lutte pour améliorer les conditions de vie des enfants en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Cette année, Le Vif Weekend et Knack Weekend créent avec Plan Belgique le projet Weekend. Le but ? Offrir l'école maternelle à plus de 1 800 enfants qui ont entre 3 et 5 ans et qui vivent dans la région de Cusco. Comment ? Grâce au fundraising dinner, appelé le Gala des Mille Saveurs/Gala van de Gouden Garde, qui aura lieu cette année à Anvers, le 8 novembre prochain. Grâce aussi aux dons de leurs lecteurs.

A.-F.M.

Pour faire un don, suivez le lien.

Nos partenaires