Pourquoi une seule semaine de vacances devrait être suffisant

11/07/17 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: De Morgen

Prendre de longues vacances n'est pas plus bénéfique que partir seulement une semaine. C'est le psychologue et économiste Daniel Kahneman, professeur à l'université de Princeton et lauréat du Prix Nobel d'économie en 2002, qui l'affirme. Explications.

Pourquoi une seule semaine de vacances devrait être suffisant

© Getty Images/iStockphoto

Le psychologue américano-israélien Daniel Kahneman s'est penché sur la manière dont on vit nos souvenirs et, entre autres, les souvenirs de vacances, rapporte De Morgen.

Dans une présentation TED, il explique que notre psyché est divisé en deux parties : une zone qui se focalise sur l'expérience en soi et une autre zone qui la revit rétrospectivement.

Selon Kahneman, nous sommes plus heureux uniquement après une longue période de vacances si nous accordons beaucoup d'intérêt à l'expérience en elle-même, en la vivant sur le moment présent, en pleine conscience donc.

Mais si l'on considère avec plus d'intérêt la zone qui focalise sur les souvenirs, alors, prendre une longue période de vacances n'est pas vraiment nécessaire. Les souvenirs que l'on ramène à la maison durent plus longtemps que les vacances en elles-mêmes.

Notre cerveau retient surtout les éléments nouveaux qui lui parviennent. Dans la routine du quotidien, on ne retient pas beaucoup de détails. On a l'impression que le temps file à toute allure, alors qu'à d'autres moments, les jours paraissent durer une éternité.

C'est la même logique qui prévaut pour les vacances. Pendant la seconde semaine, nous sommes confrontés à trop peu de changements que pour créer de nouveaux souvenirs. C'est la raison pour laquelle il est dans certains cas plus bénéfique de ne prendre qu'une seule semaine de vacances.

Nos partenaires