Samedi, c'est la Nuit de la chauve-souris

29/08/14 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Weekend

La Nuit européenne des chauves-souris aura lieu ce samedi 30 août dans près de cinquante sites en Wallonie et à Bruxelles.

Samedi, c'est la Nuit de la chauve-souris

© Thinkstock

Organisée depuis 16 ans en Wallonie par Natagora, plus précisément par le groupe Plecotus, la Nuit se déroulera cette année autour de la thématique de l'éclairage public, peut-on lire sur le site de l'association. Les publics de tout âge sont invités à découvrir gratuitement l'animal méconnu lors de balades au crépuscule, de projections vidéo, de débats et d'autres animations diverses.

Entendre les chauves-souris "grâce au détecteur d'ultrasons, et pouvoir observer leur vol furtif à la lueur de torches longue portée, reste une expérience unique", estime Plecotus, le groupe d'observation, d'étude et de protection des chauves-souris de Natagora.

Après une chute importante des populations de chauves-souris durant la deuxième moitié du vingtième siècle, on observe actuellement une légère remontée des effectifs. Mais tout n'est pas rose, la situation reste critique pour plusieurs espèces de chauves-souris.

C'est notamment le cas des 23 espèces présentes en Belgique, et plus particulièrement du petit rhinolophe. On estimait sa population à 300.000 individus en Belgique dans les années 50, ils ne seraient plus que 200 aujourd'hui.

En cause, l'intensification de l'agriculture, et avec elle la disparition de leur habitat et le manque de nourriture dû à l'usage de pesticides, mais aussi l'éclairage public trop puissant. C'est cette problématique que Natagora a décidé de mettre en avant cette année.

La plupart des chauves-souris sont en effet très sensibles à la lumière et évitent en général les endroits éclairés en raison de la présence de leur premier prédateur, le faucon.

La Nuit européenne des chauves-souris a été créée en 1996 par Eurobats, l'accord européen relatif à la conservation des chauves-souris en Europe.

C'est également dans le cadre d'Eurobats qu'une centaine de scientifiques et politiques se rendront à Comblain-au-Pont, en province de Liège, le 14 septembre prochain. Ils y visiteront le Centre de la chauve-souris et le site naturel du Grand Banc. Ils se rendront également dans la Grotte de l'Abîme classée "Cavité Souterraine d'Intérêt Scientifique", où se côtoient harmonieusement études scientifiques, chauves-souris et touristes.

L'objectif de la rencontre est de s'inspirer des bonnes pratiques de l'asbl "Les découvertes de Comblain" mises en place pour concilier protection des chiroptères et développement touristique. Ces nombreuses mesures d'éco-gestion ont notamment permis aux chauves-souris de se reproduire en toute quiétude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires