Spa-Francorchamps, futur resort touristique wallon

13/03/13 à 08:10 - Mise à jour à 08:10

Source: Weekend

Un parc à thème autour de l'automobile, une expérience basée sur la forêt, le développement des activités du circuit, de nouveaux hébergements: dans quelques années, Spa-Francorchamps sera un "resort touristique innovant", basé sur les activités actuelles et futures du circuit automobile mais aussi sur les richesses naturelles de la région, ont annoncé les concepteurs du projet.

Spa-Francorchamps, futur resort touristique wallon

© Reuters

Soutenu par la Région wallonne, principal propriétaire des sites, le projet prévoit, entre autres, la construction d'un parc à thème axé sur l'automobile, le transport et l'innovation technologique, à l'image de ce que représente l'Epcot Center aux Etats-Unis. Ce nouvel espace, baptisé "Energy motion", abritera le musée de Spa-Francorchamps, un simulateur de conduite de Formule 1 ou encore un karting électrique.

La forêt sera elle aussi à l'honneur, avec une "Forest experience" basée sur des activités de pleine nature, un village dans les arbres, des parcours VTT ou cycles ainsi que des itinéraires thématiques de randonnées. Un centre d'accueil est également prévu.

Quant au circuit en lui-même, il sera au coeur du nouveau projet, ses paddocks pouvant notamment servir à l'organisation de salons, de brocantes ou de festivals, quand ils ne sont pas monopolisés par les équipes de Formule 1.

"A terme, nous pourrions atteindre les 600.000 visiteurs, soit deux fois plus que PlopsaCoo et davantage également que les Grottes de Han qui, chaque année, attire 500.000 touristes", a poursuivi José Clossen, selon qui la rentabilité pourrait être au rendez-vous dès la quatrième année d'exploitation du site. "Spa-Francorchamps est situé au centre du triangle d'or Spa-Stavelot-Malmedy. Le projet sur lequel nous travaillons permettra de créer une synergie entre les nouvelles activités et celles qui existent déjà dans cette région qui a tant à proposer", a-t-il ajouté.

"C'est un projet qui nous tient particulièrement à coeur", a de son côté souligné le ministre wallon de l'Économie, Jean-Claude Marcourt.

Le projet - 61 millions d'euros, dont 25 millions à charge des autorités publiques - "a pour objectifs de structurer et d'organiser un produit touristique complet articulé autour de nombreuses activités de loisirs et d'excursion d'un jour mais aussi sur des séjours dans des hébergements de charme, des éco-resorts ou encore des habitats insolites comme un village forestier", a expliqué José Clossen, directeur du centre d'ingénierie touristique de Wallonie.

Weekend.be avec Belga

Nos partenaires